Nuisances sonores: par ici le tribunal

faits divers
bruit
©D.R.
Dans la nuit de vendredi à samedi, les gendarmes ont été appelé à une dizaine de reprises pour tapage nocturne et nuisances sonores. Ils en ont matérialisé 6 et dressé des PV. Savez vous ce que vous risquez vraiment si vous dérangez votre voisin en pleine nuit ?

En métropole, les forces de l'ordre vous dressent immédiatement une contravention qui est en moyenne de 140 euros.

Sur le fenua, le gendarme ou le policier qui vous dresse procès verbal ne fait que constater les faits. C'est le tribunal de première instance qui vous convoquera et pourra vous infliger une amende de 53 000 FCP et la destruction éventuelle du matériel ayant servi aux nuisances.

C'est ce qui risque d'arriver aux 6 individus pris en "flagrant délit" de tapage nocturne (voiture "boum boum" ou fête un peu trop bruyante chez un riverain), ce vendredi 2 Août dans la soirée. 2 infractions ont été constatées à Papara, 2 à Punaauia, 1 à Paea et 1 à Taravao notamment.