publicité

Sécheresse: les communes interdisent les feux

Plusieurs communes lancent des messages d'alerte sur les réseaux sociaux, par mail ou brochures interposée. L'heure est à la prévention suite à la multiplication des feux de brousse ou d'habitation, ces derniers jours. 

© D.R.
© D.R.
  • Par Pierre-Emmanuel Garot
  • Publié le , mis à jour le

Le dernier a détruit 2 hectares de végétation, sur les hauteurs de Erima, jeudi soir.

Dans un communiqué, "la ville de Papeete rappelle à ses administrés l'interdiction d'allumer des feux, de quelque nature qu'ils soient, d'autant plus durant l'actuelle période de sécheresse. Les pompiers de la capitale ont dû intervenir trois fois en une semaine sur des feux d'écobuages. Plusieurs communes ont, par ailleurs, séjà subi d'importants dégâts ces derniers jours (NDLR: le week end dernier, une maison abandonnée, ainsi que le garage Cabral à Moorea) à cause de feux non maîtrisés".

Quand aux autorités municipales de Arue, elles précisent que l'allumage de feux est interdit "entre le 1er Juillet et 31 Octobre. L'arrêté portant sur cette interdiction date du 15 Juillet 1996 et seuls peuvent être autorisés les feux ayant fait l'objet d'une déclaration préalable à la mairie"

Seuls les habitants des zones infestés par la petite foumi de feu sont autorisés à procéder au brûlage de leurs déchets par leurs propres soins et à condition d'observer les mesures de sécurité suivantes:
1- Faire des petits tas de 1m3 environ
2- Respecter un périmètre de sécurité des habitations de 5 mètres minimum
3- Assister au brûlage complet du tas
4- Maintenir un tuyeau d'arrosage à proximité
5- Arroser abondamment les cendres à la fin du brûlage

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play