Attend terrains militaires désespérément

économie
site militaire Arue
©Mairie de Arue
Les maires de Arue, Mahina, et Pirae s’allient pour tenter de débloquer le dossier lié à la rétrocession des terrains militaires.
La situation est bloquée depuis 2011, les communes attendent toujours de récupérer les terrains libérés par les militaires suite à la réduction des forces armées de Polynésie.
Interrogé, le ministère de l'Economie et des Finances évoque un problème de compétence.
Philip Schyle et ses homologues envisagent maintenant d’écrire un courrier au ministère du Budget à Paris où semble se situer le blocage
S’ils n’obtiennent pas gain de cause, les maires menacent de saisir le Conseil d’Etat.
  
Philip Schyle, maire de Arue, est au micro de Léopold Tefaatau :

Schyle terrains militaires


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live