publicité

Quelle suite pour la grève du CHPF ?

Des grévistes déterminés, des pouvoirs publics pieds et poings liés : c'est dans ce contexte que se dessine la rencontre de vendredi soir avec le vice-président et ministre de la fonction publique Nuihau Laurey. Le CET de Nive'e ne reçoit plus les déchets hospitaliers.

© 1ère
© 1ère
  • Par Polynésie 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Le centre d'enfouissement technique de Nive'e est bloqué depuis mercredi soir pour soutenir les grévistes de l’hôpital du Taaone. C'est là-bas que les déchets hospitaliers sont enfouis et actuellement, plusieurs dizaines de kilos d'ordures attendent d’être traitées. L'odeur est insupportable aux abords du CET.
Autre signe du renforcement du mouvement, la sortie de l’hôpital située en face du lycée Taaone est aussi bloquée depuis mercredi soir, affectant ainsi le personnel. Par ces 2 blocages, les grévistes veulent montrer leur détermination.

©
Pour l’heure une seule rencontre est prévue vendredi soir à 19 heures avec le vice-président et ministre de la fonction publique Nuihau Laurey. Les grévistes tiennent à préciser que l’entrée de l’hôpital est libre pour les malades et les donneurs de sang et que parking de l’hôpital reste libre d’accès pour les malades et leurs familles.

©

Sur le même thème

  • social

    Les douanes bientôt en grève ?

    Un mouvement de grève se profile dans le service des douanes de Polynésie. La première revendication porte sur la fermeture du tableau annuel de mutation en catégorie A et B en 2019 des agents nationaux vers la Polynésie.

  • social

    La Dépêche de Tahiti dans l’expectative

    Dans le cadre de la procédure de redressement judiciaire ouverte en juin 2018, le quotidien la Dépêche de Tahiti a présenté ce lundi 28 janvier 2019 son plan de sauvegarde de son activité et d’apurement de ses dettes.
     

  • social

    Le centre de jour pour les SDF sera rénové

    Le centre de jour qui accueille les sans domicile fixe à Papeete, derrière les pompiers, sera rénové. Après 25 ans d’existence, il n’est plus aux normes. Cette rénovation permettra aux personnel de travailler dans de meilleures conditions.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play