publicité

Un espoir contre la filariose ?

Le scientifique Lim Haparai,premier entomologiste polynésien diplômé de l'Université d'Oxford,effectue des recherches sur l'aedes polynesiensis,moustique vecteur de la filariose.Il réfléchit à une stratégie de lutte fondée sur la technique de l'insecte stérile.Des tests ont été effectués à Tetiaroa.

© D.R.
© D.R.
  • Par Pierre-Emmanuel Garot
  • Publié le
Les résultats sont concluants mais l'Institut Louis Mallardé espère l'aide du Pays pour mener à bien ces recherches sur le moustique, car l'argent fait défaut pour développer le projet.

Pour Lim Haparai, "plusieurs études supplémentaires sont encore nécessaires pour augmenter notre capacité de production, et aussi répondre à quelques questions logistiques. Nous espérons un financement et ce que nos collaborateurs peuvent apporter: nouvelles stratégies, nouvelles techniques.

Avec tout cela nous devrions pouvoir améliorer le taux d'éclosion des oeufs, maximiser notre production et introduire un moyen de transport entre Tahiti et les Iles. Il y a encore beaucoup de questions logistiques qui se posent: est-ce qu'on veut faire une usine ou faire tout sur place, tout cela ça dépend du financement !"

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play