"Fiu" d'un bracelet, il retrouve les barreaux

faits divers
bracelet
©D.R.
Le lundi 18 novembre, un homme de 32 ans sort de la prison de Nuutania. Il est placé sous surveillance électronique à son domicile. Deux jours plus tard, il coupe le dispositif de surveillance.
Le lendemain, les gendarmes de la brigade de Faa'a l'interpellent et ils placent en garde à vue l'évadé.
Au cours de son audition, le mis en cause explique aux enquêteurs qu'il était "fiu" de porter ce bracelet et qu'il voulait être libre de ses déplacements.

Le vendredi 22 novembre 2013, l'auteur est présenté dans un premier temps au magistrat de permanence et il est reconduit à la maison d'arrêt de Nuutania (dans l'attente de sa comparution immédiate).
Les Outre-mer en continu
Accéder au live