polynésie
info locale

Un parachutiste échappe in extremis à une météorite

monde
Meteorite
©Capture d'écran
Alors qu'un jeune norvégien effectuait un saut en parachute au-dessus de la Norvège, il échappe de justesse à une météorite, comme le montre cette vidéo diffusée jeudi soir par la chaîne publique NRK.

L'événement s'est passé dans l'est de la Norvège, au-dessus d'Ostre Era. Anders Helstrup a vu une roche passer à très grande vitesse sur sa droite, à quelques mètres de lui, alors qu'il vient d'ouvrir son parachute pendant un saut avec son club de parachutistes. Il a filmé la séquence grâce à la caméra embarquée.
 
Après avoir revu les images une fois sur terre, il a affirmé que l'objet qui l'avait frôlé était une pierre et qu'elle ne pouvait venir que d'un endroit situé au-dessus de son parachute. "J'aurais pu voir ma tête disparaître", raconte-t-il à une journaliste de la chaîne norvégienne NRK. «On a réfléchi à tous les scénarios possibles: cela pouvait-il être quelque chose qu’on avait dans notre sac? Ou un objet tombé d’un avion? Ou appartenant à d’autres parachutistes?», a confié Anders Helstrup, qui a confirmé l'authenticité du film. Mais, à ce moment-là, «il n’y a rien ni au-dessus ni près de moi», a-t-il dit.
 

Une météorite tombée de la ceinture de Jupiter

Sur la foi des images, le géologue Hans Amundsen a identifié l’ovni comme une météorite, une «brèche» (roche) tombée de la ceinture de Jupiter et filmée -ce qui serait une première au monde en cas de confirmation- dans sa phase de «vol sombre», c’est-à-dire post-incandescence. Depuis, la région est ratissée pour tenter de retrouver la pierre céleste. «Si tu avais sauté une fraction de seconde plus tard, tu serais mort», a-t-il dit au parachutiste. 
 

Une histoire surprenante, mais possible

La vidéo circule et se partage sur les réseaux sociaux où certains experts l’ont toutefois visionnée avec circonspection. «Je suis un peu sceptique sur cette histoire, mais ce n’est pas totalement ridicule», a réagi un astronome, Scott Manley, sur Twitter. 
 
«Je ne peux dire si c’est authentique ou non (...) Mais cela semble invraisemblable», a aussi estimé un blogueur spécialisé dans les questions d’astronomie, Phil Plait.

 

Publicité