publicité

Les appareils électroniques déchargés interdits sur les vols vers les États-Unis

Les appareils électroniques déchargés ne seront désormais plus admis dans les avions en partance pour les États-Unis. Une mesure du renforcement des contrôle de sécurité dans les aéroports initiée par Washington.

© D.R
© D.R
  • France24/afp
  • Publié le , mis à jour le
Téléphone ou ordinateurs portables déchargés ne peuvent désormais plus faire partie du voyage pour les États-Unis. Dans certains aéroports, les passagers pourront désormais se voir obligés d'allumer leurs appareils électroniques devant un agent de sécurité et si l'appareil ne s'allume pas, il ne sera pas autorisé à bord de l'avion, a indiqué dimanche 6 juillet l'agence américaine du transport aérien (TSA).
 
Cette nouvelle mesure s'inscrit dans le cadre du renforcement des contrôles de sécurité décidé il y a quelques jours face aux craintes de tentatives d'attentat contre un avion, ont expliqué des responsables américains.
 
Selon une source proche du dossier citée par NBC, les autorités craignent que les ordinateurs portables, tablettes, téléphones portables et autres appareils électroniques puissent être utilisés comme des bombes.
 
Des responsables américains ont notamment demandé un contrôle renforcé des "smartphones" iPhone d'Apple et Galaxy de Samsung sur les vols directs à destination des Etats-Unis décollant d'aéroports européens, du Moyen-Orient et d'Afrique.
 
Le département américain de la Sécurité intérieure, qui inclut la TSA, "a également ordonné aux autorités aéroportuaires et aériennes opérant en Europe et ailleurs à continuer à contrôler attentivement les chaussures des passagers en direction des États-Unis, ainsi qu'à augmenter le nombre des contrôles ponctuels de bagages de passagers à l'aide de détecteurs," selon la chaîne de télévision ABC News.
 
La menace, non spécifiée, pesant actuellement sur les aéroports desservant les États-Unis, "est différente et plus préoccupante que celles dirigées par le passé contre les compagnies aériennes", a encore indiqué le département américain de la sécurité intérieure.
 
Ce renforcement de la sécurité intervient sur fond d'instabilité au Proche-Orient, et le renvoi devant la justice américaine du suspect numéro 1 dans l'attaque du consulat américain à Benghazi en Libye. Les intérêts américains font en outre face à de nouvelles menaces djihadistes au milieu du chaos irakien.
 
Avec AFP et Reuters

Sur le même thème

Tahiti Informations

Alerte infos polynesie tahiti

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play