polynésie
info locale

Justice : Gaston Flosse vacille

gaston flosse
Justice : Gaston Flosse vacille
Justice : Gaston Flosse vacille ©Polynesie1ere
La  cour d'appel de Papeete a annoncé jeudi  irrecevable le recours en relèvement partiel de la peine de Gaston Flosse dans « l’affaire des emplois fictifs ». 
Les magistrats ont fait valoir que cette requête ne pouvait être déposée qu’au-delà d’un délai de six mois suivant une condamnation définitive. Estimant que cette décision est contraire au code de procédure pénale, l’avocat de Gaston Flosse François Quinquis a annoncé qu'il se pourvoirait en cassation. Cette démarche n’est pas suspensive, aussi  la condamnation pour détournements de fonds et prise illégale d’intérêt de Gaston Flosse à quatre ans de prison avec sursis , quinze millions CFP d’amende et à la privation de ses droits civiques pendant trois ans est elle toujours exécutoire.

Un dernier recours subsiste toutefois : une très hypothétique grâce présidentielle ne concernant que la privation des droits civiques. En cas de refus de cette  amnistie partielle par François Hollande, le Haut Commissaire prendra dans les tous prochains jours un arrêté entrainant la déchéance des mandats de sénateur et de président de Gaston Flosse. La présidence du gouvernement de la Polynésie sera alors assurée par intérim par le vice président Nuihau Laurey, le temps que l’Assemblée élise sous quinzaine un nouveau président disposant ensuite de cinq jours pour former un nouveau gouvernement.

Natacha Szilagyi / Gilles Hucault.
Justice : Gaston Flosse vacille
+ plateau Natacha Szylagyi à la présidence
plateau Natacha Szylagyi à la présidence
+ analyse de Sémir Al Wardi , politologue et de Philippe Neuffer, avocat 
analyse de Sémir Al Wardi , politologue et de Philippe Neuffer, avocat

 

Publicité