polynésie
info locale

Hausse des cotisations CPS : « un pansement sur une jambe de bois » pour Atia I Mua

santé
Hausse des cotisations CPS : « un pansement sur une jambe de bois » pour Atia I Mua
Hausse des cotisations CPS : « un pansement sur une jambe de bois » pour Atia I Mua ©Polynesie1ere
Le syndicat A Ti'a i mua dénonce les mesures inscrites au budget 2015 de la CPS pour contribuer à son redressement budgétaire.
Le syndicat évoque « un pansement sur une jambe de bois ».  Il critique la baisse du ticket modérateur pour l'assurance maladie et l'augmentation des cotisations retraites.  Le syndicat propose de rendre les branches « étanches » d'un point de vue financier pour que le déficit de l'assurance maladie n’ait plus d’incidence sur la caisse de retraite. 

Il imagine par ailleurs un régime unique de l'assurance maladie financé par une cotisation universelle.  Si le budget était validé en conseil des ministres, A ti'a i mua appellerait les salariés et les retraités à se mobiliser pour défendre leur pouvoir d'achat explique Yves Laugrost, secrétaire général d’Atia I Mua
Hausse des cotisations CPS : « un pansement sur une jambe de bois » pour Atia I Mua

 

Publicité