Grâce à Facebook, un SDF passe les fêtes en famille

monde
sdf irlande
©Lee
Sans contact avec sa famille depuis plus de douze ans, George Cunningham, un SDF irlandais, passera les fêtes avec ses proches grâce à l'aide d'un photographe qui a réalisé et posté son portrait sur Facebook.
C'est une belle histoire de Noël. Après douze années passées sans se voir, un SDF et sa famille vont enfin se retrouver pour les fêtes de Noël dans le sud de l'Irlande. Ces retrouvailles, George Cunningham les doit à Facebook et à un photographe, Lee, qui alimente la page Humans of Ireland (Les Humains d'Irlande).

Tout commence le 8 décembre dernier. Ce jour-là, le photographe Lee publie sur la page Facebook de Humans of Ireland, une image de George Cunningham accompagné de son interview à Kinsale, un petit port de pêcheurs à County Cork au sud de l'Irlande. "Tout ce que je veux pour les fêtes, c'est trouver un endroit où je peux m'asseoir et profiter d'un dîner de Noël", confie le SDF qui revient sur les conditions difficiles de son quotidien : "Je suis sans domicile fixe et je voyage de villes en villes pour trouver un refuge où je peux avoir un lit pour la nuit. Beaucoup d'endroits sont pleins. Si je devais dormir dehors par ces températures, je serais déjà mort". "La seule chose qui m'intéresse pour l'instant, c'est de trouver un endroit pour le dîner de Noël, si je pouvais trouver un Bed and Breakfast qui le propose, je payerais. Même 100 euros s'il le faut. Je veux juste avoir un dîner de Noël", a expliqué l'homme.

Elan de solidarité et de générosité


Très vite, ce témoignage qui a ému les internautes fait le tour de la toile. A peine sa photo publiée sur Facebook, l'Irlandais reçoit de nombreuses invitations à dîner pour le soir du réveillon, le 24 décembre. Et, l'affaire prend une telle ampleur qu'elle arrive même jusqu'aux oreilles de sa soeur. Cette dernière contacte aussitôt le photographe à l'origine du témoignage pour retrouver son frère et l'accueillir. L'auteur des images se démène alors pour partir à la recherche du vagabond à Kinsale. "J'ai dû faire du porte à porte dans toute la ville pour le retrouver. J'ai appelé quelques endroits, je leur ai dit qui j'étais. Et, il a fini par m'appeler".

L'acharnement du photographe a donc finalement payé. Et, George Cunningham a ainsi pu parler par téléphone à sa soeur et à sa mère. Ils ont pris rendez-vous mercredi prochain, le soir du réveillon pour fêter Noël tous ensemble. Mais la belle histoire ne s'arrête pas là. Un magasin irlandais aurait même offert au vagabond un costume neuf pour qu'il puisse passer les fêtes dans de beaux vêtements, et un hôtel, situé non loin de sa maison familiale, lui aurait proposé une nuité gratuite.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live