publicité

L'aéroport de San Francisco interdit les bouteilles d'eau en plastique

C'est désormais chose faite : les bouteilles d'eau en plastique sont interdites à l'aéroport de San Francisco (Etats-Unis). La plateforme avait déjà banni les accessoires alimentaires à usage unique. Elle ambitionne de devenir ainsi le premier aéroport au monde "zéro déchet".

L'aéroport de San Francisco interdit les bouteilles en plastique.
L'aéroport de San Francisco interdit les bouteilles en plastique.
  • LGT
  • Publié le
Il faudra désormais prendre ses dispositions, pour les voyageurs de passage à l'aéroport de San Franciso. La plateforme vient en effet d'interdire la vente de bouteilles d'eau en plastique, à tous les commerces présents dans ses murs, pour des raisons écologiques. Une première mondiale, qui s'inscrit dans le plan "zéro déchet", lancé il y a 3 ans par l'aéroport.

Plus d'une centaine de fontaines d'eau ont été installées : de quoi étancher la soif des voyageurs dotés d'une gourde. Sinon, les commerces proposent désormais à la vente de l'eau dans des bouteilles en verre, en matériaux compostables ou en aluminium recyclé.
Pour le moment, l'initiative ne concerne pas les sodas, jus ni cafés. Ses détracteurs parlent donc déjà "d'affichage vert".

Deux compagnies aériennes installées en Polynésie, transitent par San Francisco : French Bee et United Airlines.

Chaque année, près de 4 millions de bouteilles d’eau sont vendues dans l’aéroport de San Franciso. Et les scientifiques estiment qu'une seule bouteille en plastique met entre 450 et 1.000 ans à se dégrader. Chaque jour, l'être humain mange, boit et respire entre 74.000 et 121.000 microparticules de plastique, selon l'âge ou le sexe.

En mars 2019, l'aéroport avait déjà interdit les accessoires alimentaires à usage unique (couverts, gobelets, assiettes...). Il ambitionne de devenir ainsi le premier aéroport au monde "zéro déchet", à l'horizon 2021.

Depuis 2014, la ville de San Francisco a déjà interdit la vente de bouteilles d'eau en plastique dans les lieux municipaux.
La ville s'est lancé un défi de taille : ne plus produire de déchets à l'horizon 2020, en recyclant 100% de ses déchets (aujourd'hui, elle en recycle 80%).

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play