publicité

Air Tahiti Rangiroa Pro 10ème édition, c’est reva !

Après une belle cérémonie d'ouverture, ce lundi 4 mars, le départ de la 10e Rangiroa Pro a été donné à 7h30. 29 Hawaïens sont inscrits pour cette compétition contre 19 Tahitiens. Après cette première journée de compétition, 7 tahitiens sur 18 inscrits sont en lice pour le second round.

© Polynésie la 1ère / Aiata Tarahu
© Polynésie la 1ère / Aiata Tarahu
  • Polynésie la 1ère, Aiata Tarahu
  • Publié le , mis à jour le
La compétition a démarré ce lundi 4 mars dans de belles conditions avec les premières séries. Des conditions qui se sont dégradés en début d'après-midi aux environs de 13h. Avec un courant entrant, les vagues n’étaient pas du tout favorables et les surfeurs ont eu beaucoup de mal à s’illustrer.

Après la compétition, les surfeurs sont bien sûr retournés à l’eau, profiter des bonnes vagues. Une session qui a faillit tourner au drame pour l’un des surfeurs. Ariihoe Tefaafana après avoir pris une vague, a bouffé le platier vers 17h30. Il a failli perdre conscience dans l’eau, ce qui a un petit peu semé la panique. Mais heureusement, ses collègues ont vite réagi et l’ont ramené au bord. Contactés, les pompiers sont arrivés aussitôt.
 
© Polynésie la 1ère
© Polynésie la 1ère

Côté compétition, très attendue des athlètes des pays du Pacifique, la Polynésie et Hawaï, elle démarre très mal pour Eimeo Czermak qui s’est foulé la cheville, samedi 2 mars. Malheureusement pour le rider, il a fait partie de la première série de la compétition, ce lundi. Le jeune homme a souhaité concourir malgré son pied un peu boiteux. Il ne passera pas malheureusement le premier round, où il s'est fait sortir ce lundi matin. Le second Tahitien de la série, Maxime Ratia, lui a eu plus de chance. Et passe pour le deuxième round tout comme l'Hawaïen Noa Mizuno. La deuxième série, ce sont Marco Mignot et Kala Willard qui se sont qualifiés pour le 2e round.

Lors du heat 3, le Hawaiien Ulualoha Napeahi et le Tahitien Heifara Tahutini ont gagné leur ticket pour le round 2. Pour le heat 4, Logan Bediamol et l'Américain Myles Laine-Toner se sont qualifiés pour le round 2. La compétition se poursuivra jusqu'à la dixième série avant de stopper par décision des organisateurs suite à des conditions météo qui se dégradent.

Le round 1 s’est terminé à 15h45, ce lundi après-midi. Au final, 7 tahitiens sur 18 inscrits sont en lice pour le second round contre 21 Hawaïens, un Français et un Nicaragua. Les Hawaïens restent les meilleurs de la compétition avec la meilleure vague scorée de Coconut Willie à 9,50. Le meilleur score du jour revient néanmoins à l'Hawaïen Cole Frye avec 15.33. Du côté des Tahitiens encore en lice pour mardi : Enrique Ariitu, Ludo Horoi, Vehiatua Prunier, Mauiki Raioha, Maxime Ratia, Heifara Tahutini, et Teoro Tahutini.

Pour Enrique Ariitu, il a passé une belle journée avec de beaux tubes. Il se présente déjà pour le second round avec comme objectif : gagner la compétition.
 

Interview


Ludo Horoi, lui, s'est fait quelques frayeurs lors de ce premier round. "Ca été chaud (...) Ca s'est joué à trois points", confie le jeune surfeur.
 

Interview


Trois à quatre surfeurs par séries sont prévus jusqu’aux quarts de finale. Il y aura 16 séries dans le premier round. Seuls les deux premiers de chaque série pourront accéder au prochain round. Le troisième, obtient 120 points pour le WQS, 110 points pour le quatrième.
 

De bonnes conditions prévues


Côté météo, des vagues avoisinant les deux mètres sont attendues sur la célèbre droite tubulaire de Avatoru. Depuis samedi, les surfeurs tahitiens s’entraînent dans de très bonnes conditions. Les Hawaïens, arrivés ce dimanche 3 mars, ont pu tester leurs performances dans l’après-midi. Pour beaucoup, cette compétition est une première.

Renseignés sur le spot grâce à internet, ils ont embarqué avec eux des quivers, c’est-à-dire, des planches de surf adaptées aux vagues qu’il pourrait y avoir dans les prochains jours. Pour rappel, 29 Hawaïens sont inscrits contre seulement 19 Tahitiens.
 

Les 10 ans de la Rangiroa Pro


La cérémonie d’ouverture s’est tenue à 17h30, ce dimanche 3 mars, en présence de quelques conseillers municipaux de la commune, des membres de la fédération tahitienne de surf, de la WSL et des partenaires. La cérémonie d’ouverture a été inaugurée par le premier adjoint au maire de Rangiroa, Auguste Tehau.

"J’encourage les Tahitiens et notamment les jeunes de Rangiroa à se lancer dans ces compétitions pour pouvoir évoluer à l’international", a t-il déclaré. Cette année, un seul compétiteur est originaire de l’île hôte, il s’agit de Horoi Ludo. Tous les espoirs des habitants reposent sur lui.
 
© Polynésie la 1ère/Aiata Tarahu
© Polynésie la 1ère/Aiata Tarahu
Air Tahiti Rangiroa pro 10e étape c’est reva
Le témoignage de Ludo Horoi et le point sur la première journée avec Maruky Dury :
La 10ème édition de la Air Tahiti Rangiroa Pro se déroule jusqu’au 8 mars. Chaque soir, en TV, un résumé de la compétition vous sera proposé.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play