Bora Bora : un collectif contre la grève générale

social bora-bora
collectif bora bora non pour le grève générale
©Polynésie la 1ère
Alors que les négociations sont en cours entre les patrons, les syndicats et le Pays, à Bora Bora, un collectif citoyen s'est monté pour dire "non" à la grève générale. Ce dernier appelle au bon sens des citoyens en signant une pétition.
Les syndicats, les patrons ainsi que des représentants du Pays s’entretiennent, ce lundi après-midi même, à la Présidence. Les discussions ont commencé à 14h30. Le patronat est sorti de réunion peu avant 17h, il a obtenu de la part du gouvernement un revenu exceptionnel de 100 000 Fcfp par mois et par salarié contraint de s’isoler par rapport au virus. Les patrons sont satisfaits. Après les patrons, c’est au tour de l’intersyndicale de s’entretenir avec le Pays. Le principal point d'achoppement étant la mise en place d'une quatorzaine stricte dans des sites dédiés.

En attendant, à Bora Bora, un collectif citoyen s'est monté pour dire "non" à la grève. L'économie touristique était en chute libre depuis le confinement et les prestataires tentent tant bien que mal de maintenir leur activité depuis la réouverture des vols internationaux le 15 juillet dernier. La quatorzaine stricte risque d'anéantir la lueur d'espoir qui reste encore aux habitants. Le collectif appelle au bon sens des citoyens en signant une pétition, comme l'explique Elise de Smet, prestataire de service.
 
©polynesie


 
Les négociations entre le GVT, les patrons et l'intersydicale... pour EMPECHER la grève générale  prévu demain  était TENDU cet après-midi... // (OFF)  L Ce qui selon les chefs d'entreprises ... serait "un suicide économique".



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live