Elle offre massages et manucures aux matahiapo

solidarité
manucure et massages pour les matahiapo

Melba Kong Yek Fhan est à l'origine d'un projet particulier. Elle oeuvre chaque mois au bien être des Matahiapo. 

Ce projet, c'est celui de Melba Kong Yek Fhan. Prothésiste angulaire de profession, elle est sollicitée en 2019 pour être marraine d’une élection pour matahiapo. Elle offre quelques bons à cette occasion et se rend compte que ce sont les enfants des matahiapo qui les utilisent.

En 2020, elle décide alors de se déplacer auprès des personnes agées et contacte des foyers et des maisons d’accueil sur les réseaux sociaux. C’est la maison d’accueil Te fare no te ‘oa’oa d'Arue qui répond en premier à l’annonce. Cependant, avec les restrictions sanitaires, le projet ne s'est concrétisé que le mois dernier. Depuis, elle passe donc un après-midi par mois avec les résidents et offre des massages et des manucures.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live