L'invité café : Père Auguste - 06/02/2020

L'invité café du jeudi 6 février est Père Auguste Uebe Carlson, de l'association 193. 

© Polynésie la 1ère
© Polynésie la 1ère
  • Polynésie la 1ère (MEL : IB)
  • Publié le , mis à jour le
Le Conseil d’Etat a décidé que toutes les demandes d’indemnisation déposées avant l’amendement Tetuanui du 30 décembre 2018 devaient être validées. Le père Auguste Uebe-Carlson, président par intérim de l’association 193, qui aide les victimes des essais nucléaires notamment à constituer les demande d’indemnisation, réagit à cette décision au micro d'Ibrahim Amed Hazi. 
 

"Plus de 60 familles sont concernées par cette décision. (...) Cet amendement devrait être supprimé. (...) Pour nous, la maladie, le lieu et la présence pendant les essais suffisent". 

 

À la phrase du président Fritch qui déclarait hier : "On ne pas dire OUI à toutes les maladies, ce serait une dépense incommensurable", Père Auguste répond : "Je pense qu'il n'a pas réalisé les souffrances que vivent les familles. C'est typique des personnalités ou des autorités politiques qui ont participé, plus moins directement ou indirectement, aux essais nucléaires français sur le Pays."
Tahiti Informations

Alerte infos polynesie tahiti

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

vos programmes tv