L'invité café : Thibaut Miège - 25/02/21

L'invité café du jeudi 25 février est le maréchal des logis-chef, Thibaut Miège

  • Polynésie la 1ère ; SD
  • Publié le , mis à jour le

Quarante jeunes Polynésiens, 33 femmes et 7 hommes, lauréats de la dernière sélection de recrutement des sous-officiers du corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale signent leur acte d'engagement, jeudi 25 février avant de s'envoler suivre leur formation à Rochefort.

Ces 40 lauréats Polynésiens signent leur acte d'engagement en gendarmerie, cet acte solennel marquera leur entrée dans l'institution. C'est le fruit d'un long travail pour ces jeunes, ils ont passé leurs concours en septembre dernier. Ces jeunes se sont donnés les moyens pour y arriver, ils ont envie de prendre leur avenir en main (...) les métiers de la gendarmerie attirent de plus en plus de jeunes, ils donnent un sens à leur vie. Ces jeunes sont heureux de servir la population, de se rendre utiles et sont fiers de porter l'uniforme. Il y a de plus en plus de femmes en gendarmerie soit 21% de personnel féminin.

Le recrutement du corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale est métier administratif et logistique et financier... et ce n'est pas un métier au coeur l'action, sur le terrain et ça attire plus les femmes (...)

Tous les ans, il y a un grand volume de recrutement en Polynésie. Il faut savoir que la gendarmerie est un escalier social pour les jeunes, il est possible de prendre des responsabilités. Chacun peut venir avec ses compétences et ses diplômes, on a des recrutement avec et sans diplômes. Tous les jeunes avec de bonnes volontés sont les bienvenues au centre de recrutement de la gendarmerie de Saint-Amélie. Ces jeunes sont volontaires, motivés et veulent avoir un avenir meilleur.

 

Thibaut Miège est interrogé en direct par Ibrahim Ahmed Hazi : 

 

Tahiti Informations

Alerte infos polynesie tahiti

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

vos programmes tv