L'Invitée café : Tekura YP Seung - 26/04/21

 L'invitée café de lundi 26 avril 2021 est Tekura YP SEUNG, Chef du service prévention des risques professionnels et santé à la CPS.

  • Polynésie la 1ère ; Mereini Gamblin/IAH
  • Publié le , mis à jour le

Si le coût des accidents du travail est en baisse, avec 1 milliard 800 millions de francs dépensés par la CPS en 2020, ce chiffre traduit une nette diminution de l’activité due à la crise sanitaire. Ces dépenses englobent "les indemnités journalières - c'est-à-dire le salaire de l'employé en arrêt -, les soins - avec les frais de pharmacie et de médecin - et toutes les rentes versées pour les accidents qui ont causés des séquelles importantes, avec des taux d'incapacité permanente partielle élévés. Ce sont des rentes versées à vie", explique la cheffe du service prévention des risques professionnels et santé à la CPS, Tekura Yp Seung.

Prévenir les accidents du travail


La caisse de prévoyance sociale veut mettre l’accent sur la prévention auprès des entreprises, en termes de sécurité au travail, à l'occasion des journées "santé et sécurité au travail", qui débutent aujourd'hui jusqu'à vendredi. Plusieurs entreprises viendront témoigner de leur expérience en période de covid. Crise sanitaire oblige, les conférences seront visibles sur les pages Facebook et Youtube de la CPS.

Des contrôles réguliers sont effectués au sein des entreprises, pour vérifier les conditions de travail des salariés; "on intervient en priorité sur les îles de Tahiti et Moorea, puisque ce sont les îles où il y a le plus d'activité", le but étant d'être le plus efficace possible. "On fait en sorte de cibler au mieux nos actions", indique Tekura Yp Seung. Ces visites interviennent dans le cadre de signalements, ou sont initiés par le service compétent de la CPS. 

Le bâtiment est un secteur particulièrement exposé aux risques d'accidents du travail, notamment à cause des chutes de hauteur, tout comme les postes qui impliquent des charges lourdes... Heureusement, il y a eu de "gros efforts de la part des entreprises", souligne Tekura Yp Seung. "Nous restons attentifs à tous les secteurs professionnels".

Ne négliger aucun risque


Si un salarié souhaite signaler de mauvaises conditions de travail, il peut saisir la CPS dans le cadre du contrôle des heures supplémentaires et la prévention des risques, ou l'inspection du travail pour tout ce qui concerne le respect du code du travail en entreprise. Les accidents du travail regroupent aussi bien les conséquences physiques, mais aussi psychosociales. En effet, les risques psychososiaux, notamment engendrés par le harcèlement au travail, ne doivent pas être négligés par les entreprises comme le rappelle Tekura Yp Seung : 

Il est important que l'employeur ait connaissance du mal-être de ses salariés. Au travers de cette conférence, on donne un outil, un exemple de fiche qui peut être utilisée pour que le salarié identifie et pose factuellement et objectivement la cause de son mal-être au travail. C'est une notion de plus en plus prise en compte dans les entreprises.

Tekura Yp Seung

 

Tekura YP SEUNG est interrogée en direct par Ibrahim Ahmed Hazi :

 

Tahiti Informations

Alerte infos polynesie tahiti

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

vos programmes tv