L'invitée café : Valérie Hong Kiou - 17/02/2022

L'invitée café du jeudi 17 février 2022 est Valérie Hong Kiou, directrice de la Direction des Solidarités, de la Famille et de l'Egalité.

© polynésie la 1ère
© polynésie la 1ère
  • Polynésie la 1ère ; SD
  • Publié le , mis à jour le

En Polynésie, 4 victimes sur 5 sont des femmes. Par an, on estime à 1 500 femmes victimes de violence intrafamiliale.

En 2019, les violences conjugales ont explosé puis diminué en 2020, selon un rapport ministère de l’Intérieur, même si la Polynésie se place toutefois parmi les territoires les plus concernés par ces violences à l’échelle nationale. En 2021, selon le bilan de délinquance, les violences intrafamiliales (VIF) ont augmenté.

La violence touche de plus en plus les jeunes couples. Les raisons sont multiples : manque de maturité, absence des parents, manque de communication et de concession dans le couple...

Les travailleurs sociaux accompagnent les familles en difficulté pour les sensibiliser sur "la responsabilité éducative des parents".

Valérie Hong Kiou, directrice de la Direction des Solidarités, de la Famille et de l'Egalité, est interrogée par Suliane Favennec :

 

Tahiti Informations

Alerte infos polynesie tahiti

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

vos programmes tv