publicité

Le plus de l'info

Du lundi au vendredi à 7h10, puis en podcast. 

Le plus de l'info

Quel avenir pour Gaston Flosse ? - 21/03/2018

Du lundi au vendredi à 7h10, une actualité locale ou nationale décryptée à la loupe.

© Polynésie la 1ère
© Polynésie la 1ère
  • TD
  • Publié le , mis à jour le
C’est Gaston Flosse qui fait l’actualité du Plus de l'info de ce mercredi 21 mars 2018.
Ce jour à Paris, l’avocat général de la 2e chambre civile de la cour de cassation, a requis le rejet de la demande du président du Tahoera'a. Ce qui signifie que le maintien de l’inéligibilité de Gaston Flosse a été requis au cours d’une audience qui n’aura duré que 20 minutes

Le président du parti orange, candidat aux territoriales, est frappé d’une peine de deux ans d’inéligibilité dans l’affaire du SED, des écoutes de la présidence, alors qu’il purgeait déjà, une autre peine d’inéligibilité de 3 ans, dans l’affaire de détournement de fonds publics des emplois fictifs.

Gaston Flosse estime que ces deux peines doivent être confondues et qu'il est donc éligible pour les élections territoriales. La justice en fait une autre interprétation et estime que les deux peines doivent s'enchaîner. Résultat, Gaston Flosse resterait inéligible jusqu'en 2019, ce qui l’empêche de se présenter aux prochaines élections.

Deux cas de figures se présentent


- Soit la cour de cassation suit les réquisitions du procureur général, avec le maintien de l’inéligibilité du vieux lion.

- Soit la cour de cassation rend son arrêt plus tard, ce qui parait peu probable.

Dans les deux cas, l’arrêt de la cour de cassation va provoquer une belle pagaille dans le camp orange à un peu plus d’un mois des élections territoriales. Gaston Flosse ne pourrait plus conduire la liste du Tahoeraa mais il n’hésitera pas à se faire passer pour une victime d’acharnement judiciaire. On se rappelle tous de cette phrase du vieux lion, en avril 2014, qui déclarait alors : "Je fais l'objet d'une rafale de procédures qui relèvent de l'acharnement judiciaire, avec pour seul objectif de m'abattre."

A cette époque, Gaston Flosse était sénateur, il venait d’apprendre la levée de son immunité parlementaire dans l’affaire des conditions de passation de marché, à la société SMPP-Sogeba, du chantier pour la construction du centre hospitalier de Taaone.

Quelles options pour Gaston Flosse, s’il s’avérait incapable de se présenter aux territoriales ?

Sans la présence du leader orange, intervient la fameuse deuxième liste de candidats Tahoeraa, avec à la tête 
Geffry Salmon, ancien Ministre du tourisme et du transport, titulaire d'une maîtrise en sciences économiques, très proche du vieux lion ? Ou Teura Iriti, ex-sénatrice, présidente du groupe Tahoeraa à l’Assemblée ?

Ce qui est certain, c’est que Gaston Flosse, à  86 ans, ne commettra pas la même erreur de se faire seconder par une personne, proche de son entourage qui refusera au final d’exécuter ses ordres comme cela a été le cas avec Edouard Fritch...

Retrouvez tous les "+ de l'info" sur : http://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/emissions-radio/le-plus-de-l-info
Tahiti Informations

Alerte infos polynesie tahiti

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

publicité
vos programmes tv
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play