Le plus de l'info

Du lundi au vendredi à 7h10, puis en podcast. 

Le plus de l'info

Quelle est la différence entre équité et égalité ? - 20/03/2017

Une actualité locale ou nationale décryptée à la loupe par Maruki Dury. Du lundi au vendredi à 7h10.

  • Par Polynésie 1ère
  • Publié le
Le plus de l’info de ce lundi 20 mars Maruki, s’intéresse au temps de parole des candidats à l’élection présidentielle française et de la différence entre équité et égalité.
 
Oui Matéo, et cette rubrique va faire un peu écho à celle de Lolo où il parlait des 5 principaux candidats et de leur temps de parole. En fait, le temps de parole, les débats, les interventions médiatiques, le temps d’antenne et tout ce qui touche à la campagne électorale sur les supports médias, tout cela est réglementé par des textes et contrôlé par le CSA, le CSA, qui est le conseil supérieur de l’audiovisuel.
 
En fait, les règles sont nouvelles pour la présidentielle 2017, et c’est depuis la loi organique sur la modernisation des règles applicables à l’élection présidentielle qui a été votée le 25 avril 2016. Le principal changement qu’apporte ce texte, c’est le remplacement du principe d’égalité par le principe d’équité du temps de parole, durant la période allant de la publication de la liste des candidats au journal officiel jusqu’à la veille de la campagne officielle, en l’occurrence du 20 mars, aujourd’hui, au 9 avril, soit 15 jours avant le premier tour.
 
Pour déterminer les temps de parole et donc calculer l’équité, le CSA prend en compte la représentativité du candidat ou de son parti politique, mais aussi son implication effective dans la campagne. Par exemple, si on se base sur ces critères, il est logique de donner plus de temps de parole à Benoit Hamon du Parti Socialiste, qu’à un Philippe Poutou, qui est quand même moins représentatif, et moins dynamique dans la campagne, il faut l’avouer. 
En fait, il y a trois phases dans la campagne présidentielle 2017 pour les médias français. La première période a débuté le 1er février et a pris fin hier.  La seconde débute aujourd’hui et prendra donc fin le 9 avril, et là encore, c’est le principe d’équité qui prévaut.
 
Mais, pour la 3ème et dernière période, c’est-à-dire du 10 au 22 avril à minuit, c’est le principe d’égalité qui prévaudra. C’est-à-dire que tous les candidats auront le même temps de parole, mais seulement pour cette période.
 
Rappelons qu’il y a tout de même 11 candidats en 2017 pour l’élection présidentielle. Certes, un François Asselineau ou une Nathalie Arthaud ne seront pas aussi audibles dans le débat politique qu’un Emmanuel Macron ou d’une Marine Le Pen, mais ne vous inquiétez, ça va changer deux semaines avant le premier tour. Et puis après tout, être un bon électeur, ce n’est pas se laisser berner par les temps de parole ou autres données que l’on ne maîtrise pas… mais c’est surtout comprendre les idées, les rationnaliser ou les interroger, pour se faire notre propre opinion. Car, comme dis un proverbe, un abruti qui vote aura toujours plus de poids que deux intelligents qui s’abstiennent.


Retrouvez la vidéo avec Maruki Dury :



Le Plus de l'info, c’est à 7h10 du lundi au vendredi. Retrouvez toute l'actu de votre émission sur : http://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/emissions-radio/le-plus-de-l-info

Tahiti Informations

Alerte infos polynesie tahiti

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

vos programmes tv