publicité

Festival international du graffiti ONO'U

Chaque année, le festival international d'art urbain contemporain ONO'U colore les antennes de Polynésie La 1ère !

Festival international du graffiti ONO'U

[INTERVIEW] ABUZ à Los Angeles : "Comme un voyage initiatique"

Mission accomplie pour ABUZ et MAST, les deux graffeurs lauréats du Festival international de graffiti ONO'U 2014. Ils viennent de mettre la touche finale à leur fresque intitulée "From New-York to Tahiti", sur Melrose avenue. Interview exclusive de ABUZ, tout juste revenu de Los Angeles.

© Festival ONO'U
© Festival ONO'U
  • Par Polynésie 1ère
  • Publié le , mis à jour le
MAST, l'américain avait remporté le premier prix  du concours international du graffiti et ABUZ avait gagné le Prix Fenua Student-ATN du meilleur artiste polynésien.

Les organisateurs du festival ONO'U les ont réuni la semaine dernière, à l'occasion du lancement officiel de la seconde édition, prévue en 2015. Billets d'avion, hébergement, matériel, grue, bombes aérosols... Tout était fourni afin que nos deux artistes puissent se consacrer entièrement à leur challenge : la réalisation d'une œuvre murale de 17m de long sur 5m de haut, située au 7765 Melrose avenue à Los Angeles.

© Festival ONO'U
© Festival ONO'U

A peine revenu sur le fenua, ABUZ nous raconte son aventure :

-  Grâce au prix Air Tahiti Nui Fenua Student, tu as pu partir à LA à la rencontre de l'univers street art américain. Tu nous racontes ?
Avoir la chance de voyager aux États-Unis pour faire du graffiti est comme un retour aux sources ou faire un voyage initiatique pour un jeune graffeur du fenua. Du moins c'est comme cela que je l'ai perçu.

Toute la semaine passée à LA avec les organisateurs du festival a été intense entre la peinture et les rencontres artistiques, notamment avec Mast (IMOK/ TGE) de New-York qui est un mec génial, Dabs et Myla qui sont trop cools également et aussi les différents writers locaux que l'ont a pu rencontrer. Tout cela m'aura ouvert un peu plus l'esprit à d'autres cultures et d'autres façons d'appréhender les choses.

© Festival ONO'U
© Festival ONO'U

Partager l'expérience de ces artistes américains connus mondialement et pouvoir observer leur enthousiasme à peindre et leurs techniques sont aussi des avantages considérables pour moi.
Ma collaboration avec MAST sur le grand mur ONO'U peint sur Melrose avenue a été un immense plaisir. J'ai d'ailleurs aussi été invité à peindre à New-York.

© Festival ONO'U
© Festival ONO'U

- Quels messages as-tu voulu faire passer dans cette oeuvre ?
Moi je graffais la partie droite du mur. J'ai représenté une jolie vahiné chevauchant un immense poisson-anguille bondissant dans l'océan... mon interprétation libre de la mythologie polynésienne et plus particulièrement de la légende de la création de Tahiti Nui. Pour la faire découvrir au public américain.
Dans les détails de la fresque, on trouve des graffs symbolisant le voyage vers Tahiti, les échanges culturels et aussi des motifs tahitiens...

© Festival ONO'U
© Festival ONO'U

© Festival ONO'U
© Festival ONO'U

- Toute cette aventure a commencé quand tu as gagné le concours Ono’u 2014. Qu’est-ce qui s'est passé depuis ?
Le concours m'a permis de rencontrer des artistes du monde entier qui ont un immense talent, mais qui sont surtout des personnes exceptionnelles, pleines d'humilité et de générosité. Ils sont une source d'inspiration incroyable. Les côtoyer m'a aidé à m'affirmer et m'encourage à persévérer dans mon travail.
La médiatisation d'un tel événement m'ouvre également de nouvelles portes au niveau professionnel et artistique, j'ai désormais accès à des projets plus ambitieux. Cela m'aura apporté plusieurs contacts professionnels dont certains ont déjà été concrétisés.

© Festival ONO'U
- Est-ce que tu penses que ça a changé la vision du graffiti en Polynésie ?
Oui, ce festival a permis au grand public de comprendre cette discipline, en tant qu'art. La qualification à la finale du concours et le fait de gagner le prix Fenua student est une chance énorme.

- Des projets pour 2015 ?
Encore plus de peinture ! Avec je l'espère toujours plus de projets intéressants sur le plan artistique. J'aimerais bien sûr être sélectionné à nouveau pour participer au prochain festival ONO'U, et faire encore partie de l'aventure en 2015.

- Un message pour les internautes de Polynésie 1ère ?
Je voudrais vraiment remercier les organisateurs de ONO'U qui ont créé tous ces événements artistiques internationaux au fenua et ailleurs ? Sans eux, rien de tout cela ne serait arrivé ! Je remercie également les partenaires du festival comme Air Tahiti Nui pour leur générosité. Ils ont fait une superbe promotion de Tahiti et des jeunes artistes polynésiens.
Merci aussi aux internautes et aux nombreux amateurs d'art urbain qui nous suivent dans le cadre du festival, car le but de tout ce qui est entrepris, c'est le partage. Et voir l'engouement que le festival a suscité auprès de vous tous encourage la créativité. C'est génial !


© Festival ONO'U
© Festival ONO'U

Merci beaucoup d'avoir partagé avec nous tes premières impressions de retour de Los Angeles. On te souhaite d'excellentes fêtes de fin d'année, et on te retrouve sûrement en 2015 avec de nouvelles surprises. Fa'aitoito !

POUR EN SAVOIR PLUS
> Retrouvez l'interview de Sarah Roopinia sur le plateau de Fare Maohi.
Suivez toute l'actu du Festival Ono'u 2015, les scoops et les avant-premières sur notre page spéciale Ono'u : http://polynesie.la1ere.fr/festival-international-du-graffiti-ono-u-2014
La question !
Tahiti Informations

Alerte infos polynesie tahiti

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

publicité
vos programmes tv