Marathon Va'a

La course de va'a organisée par Polynésie La 1ère qui ouvre chaque année la saison.

Marathon Va'a

Marathon Polynésie 1ère va'a 2014 : 24ème édition, déjà !

Près d’un millier de rameurs, sont attendus sur la ligne de départ, pointe Taata, à partir de 7h samedi matin... Qui battra les  3h30’57 secondes de Shell Va’a, vainqueur de l’édition précédente ? Quelles équipes prétendront au Top 20 ? Qui sera rétrogradé au Top 40 ?

© Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère
  • Par Polynésie 1ère
  • Publié le , mis à jour le

Le concept de la course 

Départ : samedi 5 avril à la pointe de Tataa. 
Arrivée : les premières pirogues devraient atteindre Moorea aux alentours de 9h30, dans la baie de Afareaitu. Le coup d’envoi de la deuxième étape sera donnée vers 10h30.
 
Départs des différentes catégories :
7h : Séniors dames et Juniors hommes
7h15 : Séniors hommes du TOP 20
7h30 : Séniors homme du TOP 40 / vétérans hommes entreprises

La course de va’a Polynésie 1ère est la première de l’année. C’est elle qui ouvre la saison, fin mars, début avril, et l’Hawaïki Nui qui la clôture en novembre.  
 
En V6, soit sur des va’a de 6 places, les équipes doivent rallier Tahiti - Mooera - Tahiti dans la journée, soit 46 km de parcours. Les pirogues partent à 7h de la pointe Tataa, prennent la passe de Taapuna, rejoignent la passe de Vaiare pour arriver vers 9h30 à Afareaitu pour les premiers.
 
100 équipes (2 fois 6 personnes pour chacune) sont attendues samedi 5 avril, soit près d’un millier de rameurs. Pour les compétiteurs, cette manifestation permet de jauger le niveau de leurs adversaires et d’améliorer leurs performances en vue de la fameuse Hawaiki Nui. Les équipes sont réparties en quatre catégories : deux catégories Hommes que sont le Top 20, qui réunit les 20 meilleures équipes du Pays et le Top 40, composé de rameurs moins expérimentés, une catégorie réservée aux Dames, et une autre aux Juniors.
 
Depuis deux décennies, la traversée du chenal  s’est transformée en poursuite de performance et de chrono. Toujours plus de puissance, d’endurance et de vitesse pour rester sur le podium mais aussi pour annoncer la couleur sur toute la saison de va’a. 
 
Le marathon Polynésie 1ère Va’a est l’occasion pour chaque club de jauger le niveau de chacun et de se préparer pour Hawaiki Nui.
 
Après avoir remporté la 23ème  édition du Marathon Polynésie 1ère Va’a, en 3h30’57 secondes, Shell Va’a reste l’un des favoris cette année, mais il faudra également compter sur Paddling Connection, vainqueur de l’Hawaiki Nui 2013, et les autres équipes phares comme EDT et OPT.

Le dispositif antennes de Polynésie 1ère :

© Polynésie 1ère
De la première à la dernière course de la saison, Polynésie 1ère, déploie ses moyens techniques et humains pour vous faire vivre le va’a comme si vous y étiez !
 
EN RADIO : Gilles Tautu et Maruki Dury seront en direct samedi 5 avril à partir de 7h du matin, avec des inserts  toutes les quinze minutes. Des réactions et interviews au début, pendant et à la fin de la course.

EN TELE : Des reportages dans le Ve’a et le JT du soir et un spécial Marathon Polynésie 1ère  va’a dans Tu’aro Sport le dimanche 6 avril à 17h40, ainsi qu’un magazine de 26 minutes entièrement dédié à l’évènement lundi 7 avril, à 19h35.

INTERNET : Vous pourrez également suivre la compétition sur notre site internet www.polynesie1ere.fr ainsi que sur notre page Facebook, avec les résultats et les photos mis en ligne en direct pendant la course, ainsi que des articles, des bonus vidéos spécial web mais aussi des replays !

Historique

La première course en haute mer de la saison est  née en 1991 d’une histoire d’un groupe d’amis amateurs de va’a et de performances sportives. Rony Poutoru, journaliste sportif pour Polynésie 1ère, alors membre de l’AS ORTF, ainsi que 3 de ses coéquipiers, Joel Peni, Marae Tefaunaero, Tamaiti Tahio Tane,  passent leur temps libre sur leur pirogue.

Alors germe dans leur tête l’idée d’une traversée, d’un voyage en pirogue qui reliant Tahiti à Moorea sans changement d’équipage. Ils tentent l’aventure pour le plaisir. Le groupe d’amis relève le défi avec succès ! Ainsi naît la première traversée en haute mer sans changement d’équipage. A l’origine « course RFO», l’évènement prend plusieurs noms avant de devenir, en 2011, le « Marathon Polynésie 1ère Va’a ». 
 

La parole à Rony Poutoru

© service communication polynesie 1ere
Rony Poutoru est journaliste sportif à Polynésie 1ère. Il est membre organisateur du marathon Polynésie 1ère va’a.
 
Rony, comment t’es venue l’idée de cette course ?
A l’époque je faisais partie de l’AS ORTF. Lorsque nous partions ramer à la pause déjeuner avec mes coéquipiers, nous avions toujours en face de nous Moorea qui semblait nous appeler. En avril 1991, nous nous sommes lancé le défi de faire la traversée de Tahiti à Moorea sans changement d’équipage et nous avons réussi ! Nous avons ensuite contacté la Fédération Tahitienne de Va’a qui a d’abord trouver ce projet fou puis qui a accepté de nous épauler dans l’organisation de la course. Dans la même année, nous avons transposé le principe de la traversée sans relève d’équipage dans les Îles Sous Le Vent entre Huahine, Raiatea, Taha’a et Bora Bora, la Hawaiki Nui était née.
 
Aujourd’hui, qui organise cette course ? 
C’est l’AS Polynésie 1ère qui est l’organisateur sous l’égide de la Fédération Tahitienne de Vaa. La course Polynésie Première figure d’ailleurs au calendrier fédéral. Il y a 6 catégories : Top 20, Top 40, Dames, Juniors Garçons, Entreprises et une nouveauté cette année avec la catégorie des Vétérans (+ de 40 ans).
 
C’est la 24ème édition de cette course. Quelles évolutions as-tu observées durant toutes ces années ?
Nous sommes passés d’une « simple traversée » à une vraie compétition. Aujourd’hui le parcours représente 46 km. Ce sont des équipes toujours plus performantes qui se confrontent. Afin de créer une émulation et tirer les performances vers le haut, nous avons mis en place un système de classement offrant une chance aux 5 premières pirogues du TOP 40 d’être surclassées au TOP 20, et inversement avec le risque pour les 5 dernières pirogues du TOP 20 d’être rétrogradées au TOP 40. C’est la spécificité de cette course où se joue le maintien au TOP 20 !

Tahiti Informations

Alerte infos polynesie tahiti

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

vos programmes tv