Orero

De jeunes orateurs déclament les récits de leurs îles, leurs archipels ou de leurs héros en langue polynésienne.

Orero

Orero 2015 : Oratrice n°13 Herehia MAI

Retrouvez chaque soir à 18h45 et en replay sur polynesie1ere.fr les prestations des 31 jeunes orateurs sélectionnés dans les écoles de toute la Polynésie.
Tous les articles spécial Orero : polynesie.la1ere.fr/orero

Orero 2015 : Oratrice n°13 Herehia MAI © Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère Orero 2015 : Oratrice n°13 Herehia MAI
  • Par Polynésie 1ère
  • Publié le
Lauréat n° :13Date de naissance : 20/03/2004
Age : 11 ans
 
Ile :
Arutua
 
Commune :
ARUTUA
 
Aire linguistique :
MIHIROA
 
Archipel :
TUAMOTU
 
Classe :
CM2
 
Genre littéraire :
Fa’ateni
 
 
Fa’ateni mihi a FAREATA Kelly nō teie tau nō te fenua o Arutua
Eloge contemporaine à l’île d’Arutua de FAREATA Kelly 
 
 
(PAHU)
E tō’u nūna’a ē
’A fa’aro’o mai na i te reo ri’i
E parau atu nei :
 
« E te mau tamari’i ē
E te mau ‘orometua ē,
E te mau huimana ē,
Nā tuha’a e pae o te ao mā’ohi ē,
Ia ora na e maeva i to tātou fārereira’a,
’O vau teie, o Herehia a MAI,
Nō te fare ha’api’ira’a Tama tini nō Arutua, `
E ’ōrero atu vau i te parau nō tō’u fenua,
’O Arutua.
 
‘O Arutua o tō’u ia ‘āi’a,
E ‘āi’a nō tō’u mau here,
E ‘āi’a no tō’u manava,
E ‘āi’a no tō’u mau tupuna.
 
’O vai ia ta’ata e haere mai e parau e,
E ’ere au nō teie fenua ?
’O vai ia ta’ata e haere mai e parau e,
’Aita vau e tano ia noho i teie fenua ?
Nā vai e parau i te parau ti’a nō tō’u fenua ?
Nā vai i pāruru iā’u i te mau haru o te fenua ?
 
E’e Arutua e
’Ua ’ī ’oe i te muihere,
’Ua ’ī ’oe i te ha’amaita’ira’a,
’Ua ha’atīaniani ’oe i te mau ’ī ato’a,
’O tō ’oe ra ’una’una,
’O ’oe te tumu i faufa’ahia ai au nei,
’O ’oe ato’a tō’u ta’ahira’a ’āvae ’i pāpū ai
Tō’u ti’ara’a i ni’a i te fenua nei e,
Nā ’oe i fa’ari’i mai i tō’u mau tupuna,
’ē’ē ē
 
’A fa’ari’i mai na i tō’u tāpa’o fa’atura ia ’oe,
E tō’u fenua,
E fāriu na tō’u mata ia ’oe
E tō’u nuna’a,
Tē ti’aoro atu nei au ia ’oe
I te hōhonura’a o tō’u māfatu.
 
’A hi’o mai na !
’A hi’o mai !
’A fa’aro’o mai na !
’A fa’aro’o na i te reo ri’i
Nō raro mai i te moana uri pa’o,
I te nā’ōra’a mai e :
 
« ’Ātīrā na i te rave fa’ahou
I te mau rāve’a e fa’anevaneva ai
I te ferurira’a ’o tō’u ra mau taea’e,
’A fa’aea na i te ha’avi’ivi’i
I te arutaimareva,
Tei reira ho’i tō ’oe aho,
Tei reira ho’i tō ’oe māramarama,
Tei reira ato’a tā ’oe faufa’a
E ’ere ānei ? »
 
’A haere mai na !
’A haere mai e fa’aro’o i te reo ri’i
Nō raro mai i te fenua !
I te paraura’a mai e :
 
« E fenua vau nō te fenua ’ura
E fenua vau no te māramarama,
Nā’u e fa’atupu i te parau tohu o te fenua.
E faufa’a tei hunahia i raro
I roto ia’u.
E faufa’a o te pūpūhia atu
I roto i te rima,
E rima nō roto i te rāmepa ora
E tāpa’o te reira nō te Rā.
Te reva o te here
E vārua nō roto i te mahana
Nā’u e pūhura i te parau mo’e,
O te fenua i mua i tō aro.
’O vau te pū o te rāhui,
’O vau ato’a te fā o te ’ura, »
’Ōia mau ia
E pehe atu vau ia ’outou
Nō tō’u fenua o Arutua
’Auē Arutua e !
Arutua te mata o te vahine Rautini,
Mai te pārau i ni’a i te tai,
Hitihia e te māramarama o te ra’i,
Heiheihia i te poe ’ura o te rā,
Hā’atihia i te ’una’una o te hotu rau,
Rurura’a nō te tini
Tūra’a nō te mano,
Te mata ïa o te vahine Rautini.
E au tō tama i te manu
Fēra’ora’o maita’i ,
Ha’ape’epe’e,
Hou a’e te marama ’āpī,
Te mana ïa o te rahu nui
I mo’a roa ai,
 
E te mau tamari’i e
E te mau ’orometua e,
E te mau huimana e,
Nā tuha’a e pae o te ao mā’ohi e,
Māuruuru i tō ’outou fa’aro’ora’a mai,
Iaorana.
 
FAREATA Kelly
(PAHU)
Cher peuple,
Ecoute ce murmure
Qui te souffle et te dit :
 
« Elèves,
Enseignants,
Représentants de diverses autorités,
Et vous qui venez des cinq archipels du monde Ma’ohi, bonjour et bienvenue à cette rencontre.
Je suis MAI Herehia
De l’école de Tama tini d’Arutua,
Je vais vous faire l’éloge de mon île d’Arutua. »
 
 
Arutua est mon île,
L’île de mes amours
Mon île d’accueil,
l’île de mes ancêtres.
 
Qui donc pourrait venir me dire que,
Je ne suis pas de cette île ?
Qui pourrait venir me clamer que,
Je n’ai pas le droit de vivre sur cette île ?
Qui pourrait dire la vérité au sujet de mon île ?
Qui m’a protégé des expropriations de terre ?
 
Ô mon île Arutua !
Tu es remplie d’amour
Tu es remplie de bienfaits
Ta beauté attire les convoitises des uns,
C’est grâce à toi que je me suis enrichi
Tu m’offres un pied à terre et grâce à cela,
J’ai une solide assise sur l’île
Toi qui, autrefois, as accueilli mes aïeuls
 
 
 
Accepte le respect que je te porte,
Ô Mon île !
Mon regard se tourne vers toi.
Ô mon peuple,
Je t’en supplie,
du plus profond de mon cœur.
 
Regarde !
Regarde- moi !
Écoute !
Écoute ce murmure
Qui nous vient des profondeurs de l’océan 
Nous disant :
 
« Arrête de chercher sans cesse à créer
Des façons d’aliéner la conscience
De nos semblables.
Je t’en prie, arrête de saccager l’environnement
C’est là qu’est ton souffle de vie,
C’est là qu’est la connaissance et donc ton savoir
C’est là que sont tes biens,
N’est-ce pas ?»
 
 
Approche !
Viens écouter ce murmure
Qui nous vient des profondeurs de la Terre 
Nous disant :
 
« Je viens de la terre sacrée,
Je suis l’île de lumière,
Je suis celle qui révèle la prophétie de l’île
Richesse enfouie
Tout au fond de moi
Richesse remise entre les mains,
Les mains venant de la lampe de vie
Symbole du dieu Soleil
La bannière de l’amour
Est l’âme du soleil
Je suis celle qui divulgue les paroles oubliées
De l’île à la face du monde
Je suis le centre sectoriel
Je suis aussi l’aboutissement du sacré »
Oui, c’est cela même
 
Voici l’histoire de mon île : Arutua.
Ô Arutua !
Arutua, figure de la femme Rautini,
Telle une nacre posée sur les flots
Illuminée par la lumière du ciel,
Couronnée de perles sacrées du dieu Soleil,
Entourée de richesse naturelle,
Lieu de rassemblement du peuple
Lieu où le peuple se dresse,
Telle est la figure de la femme Rautini.
Dont l’enfant est semblable à un oiseau,
Bien portant, vif
Défiant la nouvelle lune,
Tel est le pouvoir du créateur
Devenu sacré
 
 
Chers enfants,
Enseignants,
Représentants de diverses autorités
Et vous qui venez des cinq archipels du monde mā’ohi,
merci de votre attention,
Au revoir.
 
IORSS Ihorava
 
Tahiti Informations

Alerte infos polynesie tahiti

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

vos programmes tv