Orero

De jeunes orateurs déclament les récits de leurs îles, leurs archipels ou de leurs héros en langue polynésienne.

Orero

Orero 2016 : Orateur n°9 - Kimieinui Taata

Retrouvez chaque soir à 18h45 et en replay sur polynesie1ere.fr les prestations des 28 jeunes orateurs sélectionnés dans les écoles de toute la Polynésie.
Tous les articles dédiés au Orero : polynesie.la1ere.fr/orero.

Orero 2016 : Orateur n°9 - Kimieinui Taata © Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère Orero 2016 : Orateur n°9 - Kimieinui Taata
  • Par Polynésie 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Qu’elles tombent en janvier, en mars ou en juillet, les pluies ne sont pas les mêmes : de la bruine de février à aux grosses gouttes de juin, des cordes de mars à la pluie fine d’août, voici les « Pluies tribales » de Nuku Hiva !
Orero 2016 : Orateur n°9 - Kimieinui Taata  -  Polynésie 1ère


 
Le lauréat
N°9
Nom et prénom Date de naissanceAge Ile Commune Classe
TAATA Kimieinui27/01/200610 ansNuku HivaNuku HivaCM1
 
Te tū o te ati i tohe ūa
 
 
Èhuo ! Tū te Èhuo ! I Kaniho te noho te ūa puataò o te tau pāìoìo, ūa pikopiko, ūa haatiotio, ūa makeokeo, taki mamaiō. A tomo e Èhuo io he ūpoko o Kaniho.
Èhuo i komimo ia Kaniho!
 
Mataìki! Tū te Mataìki! Pī te tai o Taipī i te vai ūa keîkeî, i meìki pukupuku keîkeî i ùka o te ivi nihinihi, te vao tihitihi. U makuki Taipi i to òe hihi makimaki, e Mataìki.
Òe i vahī i Taipi me to òe òumati!
 
Mei ! Tū te Mei ! O Teavaaki te kaavai i taihi i te ūa peai. Te ūa motii i haapī i te ùa vai o te tama moî a te hakaìki. U peipei Teavaaki i te hahi ia òe Mei.
Òe i maòì i te hia o Teavaaki !
 
 
Aveà ! Tū te Aveà ! Ua veeìna te àki ūa i ùka o Atikeà ! U topata te ūa patapata i te vaimata io nā tohua keà, na vaka, na tahuà, na tuhuka. Òe i mehea i te mateteka o Atikeà.
 
 
 
Mahina i hea! Tū te Mahina i hea!
Maata ūa te ūa i Atitoka ! Puapua te ūa ! Katakata te ūa ! Kata te ūa !
Tiòhi maìòka Atitoka i te mata ūa : haavā ana.
Atitoka i paèa i to mata pīnea, e Mahina i hea.
 
Oaoamanu! Tū te Oaoamanu i Hakaehu! Tukū i te ūa òtuòtu ! Ûû i te anu o te ūa òtuòtu ! Makehukehu mamakuu te matahetū o Hakaehu i matakaù i àò aè o te òe maù e Oaoamanu.
 
Pohe ! Tū te Pohe i ùka o Teii kaèkaè, i matakoè i te ūa pukohe.
Ūa pukohe i huke i te taki èo kaoheohe o Teii mata kaìè. Te ūa pūkohe i toihee i te vaitahe io te take o te meàe, i haarere i te ihovare me te menē i koi me he toketoke ma vaveka o te maakohe.
 
 
Uaòa! Tū te Uaòa! Òa te ūa tovaa i ùka o te toa o Taiòa! U matatea te ata o Taiòa i àò aè o te tahakahaka mōoa o te mahina vaehee noa.
 
 
Takeo! Tū te Takeo! U taki te èo o Atikuà kopiò i te ìma oko o te vao hiō, i hohō ìa e te ūa tūpopō i topa  poopoo i ùka o te ūpoko o pakahio kokouō !
Kinokino te mata kaipipiò o pakahio!
 
 
Tokotoko totoko !       Mea toko te totoko
Pakahio ìoìo! (bis)      e pakahio.
Ua hūa hua ūa            Ua hūa te ūa,
Pakapaka na kaka       U moô ta òe tau kaka,           
Moù, moù hotu hotu! A haamoû i to òe tau hotu,
Hikihiki kikini !                      enā u hihiki, pao te kikini. 
Hō, hō, hē ! (ter)        
Òhia ! Òhia ! Òhia !
Les pluies tribales
 
 
Août ! Bienvenue Août ! C’est à Anaho, qu’on peut contempler la pluie des dieux : une pluie fine, une pluie qui zigzague, une pluie qui épie, une pluie qui chatouille et qui chuchote. Viens Août et déverse cette pluie sur Anaho !
 
Mai ! Bienvenue Mai ! Tu as rempli la mer de Vaii avec l’eau de pluie qui tombe également à grosses gouttes sur les crêtes effilées, dans le fond de la vallée asséchée. Vaii se lasse de tes rayons de désir, Mai, toi qui l’enveloppe de ton soleil.
 
Décembre ! Bienvenue Décembre ! C’est la vallée de Hooumi qui accueille une pluie persistante. Une pluie espionne qui emplit de son eau le bassin de la fille du chef. Hooumi est prête à te rendre grâce, Décembre, toi qui lui refuse son souhait.
 
Novembre ! Bienvenue Novembre ! Le ciel pluvieux résonne sur Hatiheu ! La pluie se répand goutte à goutte comme des larmes sur les « marae », sur les pirogues, sur les prêtres et les spécialistes. Novembre, tu t’émeus sur les lamentations de Hatiheu.
 
Septembre ! Bienvenue Septembre ! Une pluie violente et venteuse sévit à Aakapa ! Pluie écumeuse ! Pluie souriante ! Pluie rieuse ! Aakapa regarde fixement et avec suspicion cette pluie qui la rend folle, Septembre.
 
Octobre ! Bienvenue Octobre sur Pua ! C’est par ta venue, qu’une grosse pluie forte et glaciale, que la constellation de Pua s’assombrit entièrement, vallée qui s’endort sous ton ombre, Octobre.
 
Mars ! Bienvenue Mars dans la splendide vallée de Taiohae, qui regarde de travers la pluie qui tombe des cordes. Pluie qui se venge sur la voix fluette de Taiohae au regard snob. Pluie qui entraîne un torrent d’eau dans le fond de la place sacrée, qui fait fuir chevaux et chèvres comme des vers à travers le champ de bambous.
 
Février ! Bienvenue Février ! C’est une bruine longue qui tombe sur le guerrier de Hakaui ! La silhouette de Hakaui pâlit sous la clarté morose de la lune vagabonde.
 
Juin ! Bienvenue Juin ! C’est à Haatuatua qu’on peut entendre sur le côté droit du fond de la vallée, l’écho des grosses gouttes de la pluie ensoleillée, arrosant la tête de grand-mère pressée ! Grand-mère boudeuse au regard odieux.
 
Ta canne est lourde,
Grand-mère
La pluie s’en est allée
Tes sacs sont secs
Calme tes angoisses,
Qui sont en train de disparaître.

Tahiti Informations

Alerte infos polynesie tahiti

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

vos programmes tv