[REPLAY] Pā'oa ora #6 : Henriou, Taerea-Maiana-Barff, Manate, Huukena, Faufau

Pā'oa Ora, c'est votre rendez-vous avec les familles de Polynésie. Jeudi 25 mars à 19h25, Johann Bouit met à l'honneur le quotidien de 5 nouvelles familles du fenua. 

  • Polynésie la 1ère (MEL : IB)
  • Publié le , mis à jour le

Découvrez cette semaine 5 nouvelles familles vivant à Tahiti, Bora Bora ou encore Nuku Hiva.

Pā'oa Henriou, de Tahiti

Les frères HENRIOU, Raimana et Moanatea, auraient pu profiter de leurs carrières en tant que fonctionnaires, mais ils ont décidé de suivre leur propre chemin dans l’entreprenariat. Avec le soutien de leur famille, les frères HENRIOU nous montrent qu’avec un peu de patience et beaucoup de rigueur, tout est possible !

Pā'oa Manate, de Bora Bora

Direction Bora Bora, la perle du Pacifique, à la rencontre de la famille MANATE. L’entreprise familiale a commencé humblement comme l'un des premiers magasins de l’île. Bien avant le développement touristique que connaît Bora Bora aujourd’hui, les MANATE ont toujours été proches de la population. Ils font partie intégrante du monde économique et social de Bora Bora.

 

Pā'oa Maiana, Barff, Taera, de Pueu

C’est à la presqu’île, plus particulièrement dans le district de Pueu au son des pahu et des to’ere que nous avons rencontré les frères BARFF, TAEREA et MAIANA. Ils enseignent les percussions aux jeunes de la presqu’île depuis plusieurs années. La musique traditionnelle, c’est leur passion et selon eux, c’est un devoir de la transmettre et de la partager avec le monde entier.

Pā'oa Huukena, de Nuku Hiva

Sur l’île de Nuku Hiva, dans l’archipel des Marquises, Miano HUUKENA parcourt les chemins de montagne et partage ses connaissances de la nature et de l’histoire de ses ancêtres avec sa fille. À son tour, elle-même décide de monter une activité touristique familiale pour accueillir les visiteurs qui souhaitent découvrir son île.

Pā'oa Faufau, de Papenoo

Urarii FAUFAU, affectueusement appelé "Papa Apon", est une figure incontournable de la vallée de Papenoo. Il œuvre depuis près de 30 ans pour la protection des sites historiques et culturels de la vallée, avec l’association Haururu. Papa Apon a élevé ses trois filles avec ses propres connaissances du fa'a'apu et de la construction. L’une d’elles, Jasmine, a décidé de suivre le parcours de son père, tout en respectant les valeurs de la culture polynésienne.

 

VOTEZ POUR VOTRE PĀ'OA PRÉFÉRÉE !

 

Chaque semaine, vous avez aimé une famille plus qu'une autre, pour ses valeurs, ses traditions, son message, son originalité... votez pour elle par SMS au 7575 et faites lui gagner le pack OPT (smartphone, tablette et enceinte bluetooth).

 

LE REPLAY

 

vos programmes tv