Grève éducation : de la perturbation à prévoir pour les élèves

social
Grève
©Pixabay ; Polynésie la 1ère

Ce mardi 26 janvier, les syndicats enseignants pourraient suivre un mouvement de grève nationale. L'intersyndical CGT, FO et FSU l'EDUCATION dénonce une politique de rigueur et notamment  les suppressions de poste

Les élèves pourraient voir leur cours perturbés. Les syndicats enseignants pourraient suivre un mouvement de grève nationale. L'intersyndical CGT, FO et FSU l'EDUCATION dénonce une politique de rigueur et notamment  les suppressions de poste dont une dizaine en Polynésie française et aucun recrutement. Ils réclament également une meilleure gestion de la crise sanitaire, qui selon eux, a accentué le problème d'effectif. 

En Métropole, les enseignants ont battu le pavé, ce mardi, pour leurs salaires et pour alerter sur la situation sanitaire dans les établissements scolaires. Selon le ministère de l'Education nationale, le taux de grévistes s'élevait à 11% contre 30% à 40% d'après les syndicats. Dans le premier degré, ce taux s'établissait à 11,72% et dans le second degré, à 12,59%, selon un communiqué du ministère. Les syndicats faisaient, eux, état de taux de grévistes plus élevés. Il serait d'un tiers dans le premier degré, selon le Snuipp-FSU, premier syndicat du primaire.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live