publicité

Instantanés du monde aux Marquises et aux Australes

Jeudi à 12h15, "Instantanés du monde" vous invite sur Polynésie 1ère radio à partager le quotidien d'une famille de coprahculteurs dans la petite vallée d'Hanapaaoa à Hiva Oa aux Marquises. Ce magazine de voyages et de découvertes est le premier d'une série consacrée aux Marquises et aux Australes.

Fatu Hiva
Fatu Hiva
  • Anne Bonneau / Christophe Marquand
  • Publié le , mis à jour le
Infatigable reporter, Anne Bonneau a posé quelques semaines durant ses bagages en Polynésie. Elle y a promené son micro pour "Instantanés du monde" à Nuku Hiva, Hiva Oa et Tahuata aux Marquises mais aussi à Tubuai, Rurutu et Raivavae aux Australes à la découverte de modes de vie simples et préservés, loin du relatif tumulte de Tahiti.

Au fil de ses rencontres la journaliste a participé aux Marquises à une partie de pêche, rencontré trois générations de femmes danseuses, partagé le quotidien d'un apiculteur, monté à cheval sur des sentiers escarpés, rencontré des femmes sculpteurs sur os, saisi le regard d'un artiste sur Gauguin, participé à une chasse au cochon sauvage et échangé avec un sculpteur de tambours.
Les Marquises, sauvages et préservées © Anne Bonneau
  

Les îliens l'ont reçue avec chaleur et ont partagé leurs réflexions et leurs interrogations sur la place de la religion, de la culture marquisienne en péril ou la notion d'accueil.

Rencontres, découvertes et réflexions

Dans l'archipel des Australes, "Instantanés du monde" s'est initié à la fabrication des pirogues cousues et appris à faire du feu avec un morceau de bois.  Une jeune "Pastoresse" lui a conté des légendes oubliées, là ou d'autres l'ont emmené à la pêche aux bénitiers, dans les tarodières aux premières lueurs du jour et dans les plantations de café.

L'émission a croisé différentes générations et de nombreux caractères: de jeunes gens férus de courses de chevaux, un photographe américain échoué depuis des décennies, une postière prof de ukulélé, des baleines et leurs admirateurs, et des femmes, des femmes, encore des femmes qui aiment parler et ont beaucoup à dire...
 
1ère escale : Hanapaaoa aux Marquises

Première étape de ces tribulations polynésiennes : Hanapaaoa sur l'île d'Hiva Oa aux Marquises où Tefa a décidé de revenir s'installer dans sa vallée natale après avoir passé des années à Tahiti. Rares sont ceux a désormais vivre ainsi isolés. Comme tout le monde là bas, il subsiste de la nature : de la pêche, de la chasse et pour gagner un peu d'argent, il "fait le coprah" avec sa femme Elaida, originaire de Moorea.
Tefa, coprahculteur à Hiva Oa © Anne Bonneau


A première vue ils mènent une vie bucolique dans un cadre merveilleux, au rythme du soleil. Mais le fond de la vallée cache d’autres réalités que l’extase esthétique.
Tefa et Elaida savourent-ils encore ce mode de vie fort insulaire ?
Partez avec eux casser le coprah, les langues se délient…

Embarquez avec "Instantanés du monde" chaque jeudi à 12h15 sur Polynésie 1ère radio pour une belle saison de rencontres et de découvertes et plongez dans un mode de vie insulaire, oh combien insulaire.

http://instantsdumonde.blogspot.com/ et http://www.la1ere.fr/emissions-radio/instantanes-du-monde





Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play