Il réalise son rêve grâce à la fondation « Make a Wish »

solidarité moorea
Nick Atterberry
©Polynésie 1ère
Venir en Polynésie et découvrir des bungalows sur pilotis : c’est le rêve que vient de réaliser un jeune américain grâce à la fondation « Make a Wish ». Elle a comblé toutes ses attentes après son accident cardio-vasculaire il y a deux ans.
C’est une famille de touristes américains presque comme les autres qui a été accueillie par le président du GIE Moorea tourisme. A ceci près que leur séjour d’une semaine dans un grand hôtel de l’île sœur tient du rêve. En effet, il a été entièrement financé par la fondation « Make a Wish »(fais un vœu). Découvrir une île du Pacifique était le souhait de Nick Atterberry, originaire de l’Illinois très sportif avant d'être victime d'un accident cardio vasculaire.
©Polynésie 1ère
Ce jeune homme a été victime d’un arrêt cardiaque lors d’un entraînement il y a deux ans. En état de mort clinique pendant huit minutes, il est revenu à la vie grâce à un secouriste et des parents d’élèves. Après ce grave accident, il a pu bénéficier de l’aide de la fondation « Make a Wish » dont le but est d'exaucer le vœu d'enfants âgés de 2 ans et demi à 18 ans, qui sont ou ont été gravement malades. Sa famille est heureuse de partager ce moment avec lui.
Famille Atterberry
©Polynésie 1ère
©Polynésie 1ère
Aujourd’hui, Nick se demande encore comment il a pu survivre. Un défibrillateur automatique lui a même été implanté dans la poitrine, au cas où. Depuis, il savoure chaque instant de la vie.
©Polynésie 1ère
Apprécier des choses simples comme marcher sur une belle plage ou regarder le lagon et pouvoir en profiter : Nick a fait un vœu que lui et sa famille ont pu réaliser grâce à la fondation « Make a Wish ».
Les Outre-mer en continu
Accéder au live