Perquisitions au ministère de la Santé : Jacques Raynal se dit "calme et serein"

justice
Jacques Raynal
©Polynésie la 1ère
Ce jeudi 11 juin, plusieurs perquisitions ont été menées notamment dans les locaux du ministère de la Santé et du groupe Medex. Une société à laquelle avait participé le ministre de la Santé avant de la quitter suite à sa nomination en tant que ministre. 
Ce jeudi matin, plusieurs perquisitions ont été menées dans les locaux du ministère, du groupe Medex et au domicile du ministre de la Santé dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte pour détournement de fonds publics. Une société à laquelle avait participé le ministre avant de la quitter. Officiellement, Jacques Raynal aurait, en effet, revendu ses parts 15 jours avant d’être nommé ministre de la Santé. 

Interviewé ce jeudi après-midi, le ministre s'est dit "calme et serein" face aux perquisitions menées et aut travail des enquêteurs. "J'ai ouvert mes livres, mes placards. Ils ont passé plusieurs heures à chercher la petite bête, ce qu'ils cherchaient exactement, je ne sais pas", explique Jacques Raynal. "Il y a eu une plainte qui a été déposée mais je n'en connais pas la teneur" a t-il ajouté.  
 
Perquisitions au ministère de la Santé : Jacques Raynal se dit "calme et serein"
©polynesie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live