Plainte contre l'Etat : une réaction "excessive", "hypocrite"

nucléaire
Nucléaire mororoa
Un essai nucléaire tiré à Moruroa en 1971 ©AFP images
Les réactions se multiplient après l’annonce de l’église protestante Mao'hi. Lors de la dernière journée du 132ème synode, dimanche 7 août, le conseil supérieur du synode a exprimé sa volonté de poursuivre l'Etat dans le dossier du nucléaire.
L'église protestante Mao'hi souhaite attaquer la France pour "crime contre l'humanité" devant le tribunal international de La Haye puis devant l’ONU, en raison des conséquences des essais nucléaires en Polynésie française.

Mercredi 10 août, le président de l’association des vétérans des essais nucléaires s'est exprimé. Ce dernier estime que la démarche des protestants est excessive. Aujourd’hui le porte-parole de la Cour pénale internationale, Fadi El Abdallah, revient sur le parcours à suivre afin que soit reconnue la qualification de "crime contre l’humanité".

Ecoutez Fadi El Abdallah au micro de notre journalsite Nathalie Heraud

cour pénale internationale


La sénatrice Lana Tetuani a également réagi suite à l'annonce de l'église protestante Mao'hi. "C'est une réaction assez hypocrite. Avant d'aller attaquer mon ennemi, il faut regarder dans ma maison si je n'ai rien à me reprocher. Ne serait-ce par respect pour tous nos parents qui sont morts et ont construit toutes églises protestantes avec l'argent du nucléaire", a t-elle confié

Ecoutez Lana Tetuanui au micro de notre journaliste Titaua Doom 

lana tetuanui nucléaire

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live