publicité

177 élèves dépistés de la tuberculose à Gauguin

Les suites de la tuberculose contractée par un professeur du lycée Paul Gauguin à Papeete. C’était le 24 septembre. Aujourd'hui et durant quinze jours, la Direction de la santé et le Centre de la mère et de l’enfant vont prendre leur quartier dans l’établissement scolaire.
 

Tuberculose : le lycée Gauguin sous surveillance © Polynesie La1ere
© Polynesie La1ere Tuberculose : le lycée Gauguin sous surveillance
  • Titaua Doom - Polynésie la 1ère
  • Publié le , mis à jour le
L’affaire avait fait grand bruit le 24 septembre, lorsqu’on apprenait qu’un professeur du lycée Paul Gauguin avait contracté la tuberculose.

Une maladie qui peut tuer si elle n’est pas soignée à temps. Résultat : un peu plus de 100 enseignants ont été dépistés, il y a quinze jours.

À partir d’aujourd'hui, ce sera au tour de 177 élèves susceptibles d’avoir été en contact avec l’enseignant malade, de passer une série de tests.

Pour ce faire, il a d’abord été nécessaire de contacté les élèves de terminale de l’année dernière. Par précaution, 66 jeunes ont été informés de la nécessité de se faire dépister.

Aujourd'hui, 177 élèves ont été sélectionnés. Ceux là qui ont été en contact avec le professeur malade. 

« C'était notre professeur en accompagnement personnel »


La Direction de la Santé et le Centre de la mère et de l’enfant vont s’installer provisoirement dans l’enceinte du lycée Paul Gauguin pour recevoir les élèves durant quinze jours. « Un entretien médical, un examen ainsi que la réalisation d’une IDR vont être faits », explique le docteur Marine Giard.

Docteur Marine Giard


Les élèves qui ne se font pas dépister sont ceux qui n’ont pas été en contact direct avec l’enseignant malade. Par ailleurs, aucun élève du lycée n’a été mis en quarantaine. En outre, parmi les personnes infectées par la bactérie, une sur dix, tombent malades.
 
177 élèves dépistés de la tuberculose à Gauguin
177 élèves dépistés de la tuberculose à Gauguin

Sur le même thème

  • santé

    Une mission de santé à Rapa

    Début avril, une mission de santé a été organisée à destination de Rapa avec un médecin et une sage-femme. Ce type de mission a lieu une fois par an. Cette année, un dépistage d'hépatite B a également été fait.

  • santé

    Takaroa : l'hôpital fait le déplacement

    Une politique de santé publique qui va au plus près des populations... C'est le cas à Takaroa. 25 habitantes de cette île des Tuamotu ont pu bénéficier de la présence d'un gynécologue et d'une sage-femme. Reportage

     

  • santé

    Dengue : comment se protéger des moustiques ?

    Insecticides, répulsifs... Les moyens de se protéger des moustiques varient selon les besoins. Si les publicités pour se protéger contre bourdonnent depuis que la dengue ait touché quelques personnes à Tahiti, ce n'est pas encore la ruée sur les produits spécialisés.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play