Affaire du SED : Gaston Flosse risque 5 ans d'inéligibilité et un an de prison

justice tahiti
Gaston Flosse
©Polynésie 1ere
Après deux jours de procès, le volet sur l'atteinte à la vie privée dans l'affaire du SED s'est achevé hier, mardi 24 mars. Également mis en examen pour détournements de fond dans cette affaire, Gaston Flosse doit répondre de ces faits aujourd'hui devant le tribunal.
Cinq ans d’inéligibilité et un an de prison ferme. Ce sont les peines requises contre Gaston Flosse par l'avocat général lors du procès du SED, le service d'espionnage de l'ancien président. Après deux jours d’audience, le volet sur l’atteinte à la vie privée de cette affaire s’est donc achevé, hier, mardi 24 mars, par ce réquisitoire. Le jugement a été mis en délibéré au 23 juin prochain. 

Hier, quatre anciens espions ont témoigné à la barre. Ces derniers ont expliqué leur travail pour le compte du Service Etude et Documentation. Mais au début de l’audience, la présidente du tribunal a fait une mise au point.

e reportage de Gilles Tautu :

affaire sed


Dans ce dossier, Gaston Flosse est aussi mis en examen pour détournement de fonds publics. Le personnel du SED auraient bénéficié de contrats cabinet. Ce dernier volet de l'affaire du SED est jugé aujourd'hui. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live