publicité

Affaire Radio bleue : 5 ans d’inéligibilité requis contre Émile Vernaudon

Ce jeudi matin, Émile Vernaudon, l’ancien maire de Mahina, Joinville Pomare et Gilles Tefaatau, à la tête de Radio bleue, ont été jugés devant la cour d’appel de Papeete. Le ministère public a requis la confirmation des peines prononcées en première instance.

Émile Vernaudon au tribunal, ce jeudi 10 janvier 2019. © Polynésie la 1ère / Axelle Mésinèle
© Polynésie la 1ère / Axelle Mésinèle Émile Vernaudon au tribunal, ce jeudi 10 janvier 2019.
  • Polynésie la 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Émile Vernaudon, Joinville Pomare et Gilles Tefaatau devaient répondre de détournement de fonds publics, de faux et usage de faux et d’abus de confiance.

Entre 2000 et 2009, la mairie de Mahina a versé des subventions à l’association gérant Radio bleue, organe de propagande politique du Ai'a Api.

Pour leur défense, les prévenus ont évoqué le contexte politique dans lequel s’est déroulée cette affaire. Pour eux, il s’agissait de combattre Gaston Flosse, alors président de la Polynésie française. C'est ce qu'explique maître James Lau, l’avocat de Joinville Pomare, au micro d'Axelle Mésinèle :

« À l’époque, il y avait un combat légitime. »


Pour Maître Myriam Toudji qui représente la municipalité, « la question de la légitimité ne se pose pas ».

"La difficulté dans ce dossier, c'est qu'il s'agissait de fonds publics."


La commune de Mahina qui s’est constituée partie civile dans cette affaire, réclame le remboursement de plus de 80 millions de francs au titre des fonds publics versés.

Pendant le procès, Émile Vernaudon a martelé que le trésorier payeur avait approuvé le versement des subventions communales à Radio bleue. Il ne comprend donc pas ce qu’il a pu faire d’illégal.

"Qu'ils poursuivent l'association !"


En première instance, Émile Vernaudon avait écopé d’un an de prison, d’une amende de 5 millions de francs, de 5 ans d’inéligibilité et d’interdiction d’exercer une fonction publique.

Le jugement a été mis en délibéré au 21 février prochain.
 
Joinville Pomare au tribunal ce jeudi 10 janvier 2019. © Polynésie la 1ère / Axelle Mésinèle
© Polynésie la 1ère / Axelle Mésinèle Joinville Pomare au tribunal ce jeudi 10 janvier 2019.
 
Affaire Radio bleue, 5 ans d’inéligibilité requis contre Emile Vernaudon
Affaire Radio bleue, 5 ans d’inéligibilité requis contre Emile Vernaudon

Sur le même thème

Tahiti Informations

LES HORAIRES :


CINEMAS DE TAHITI :

 
INFOS PRATIQUES :

 

Les infos video en tahitien 

Utlisez le menu en haut ( à gauche)

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play