Agression sexuelle présumée dans un « night bus » : pas de suite du Parquet

faits divers tahiti
Les taxis inquiets du service des bus de nuit
©bombingart.com
L’information avait circulée sur les réseaux sociaux ces derniers jours. Après l’audition des protagonistes par la gendarmerie, le Parquet vient de décider de classer l’affaire.
Le 12 août en matinée une information parue sur facebook et relayée par les médias dénonçait une tentative d'agression sexuelle qui se serait produite sur le territoire de la commune de PUNAAUIA à l'intérieur du "NIGHT BUS", le service nouvellement mis en place pour les noctambules du week-end du grand PAPEETE.
Vers midi, la victime présumée s’est présentée à la brigade locale. Elle a été entendue mais n’a pas souhaité porter plainte.  L'amie de la victime, le mis en cause et le conducteur du bus ont également été auditionnés. Le Parquet informé du résultat de l'enquête a prescrit un classement sans suite de la
procédure pour absence d'infraction.

Source : communiqué de la gendarmerie.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live