publicité

Alisee Condé et Noé Joho, vainqueurs du concours de sauts d’obstacles

Dimanche 12 novembre, le concours de sauts d’obstacles de Tahiti a été maintenu malgré les conditions météo défavorables de la veille. Vingt cavalières se sont affrontées lors de cette compétition qui s'est déroulée à l'hippodrome de Pirae.

© Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère
  • polynesie1ere.fr
  • Publié le , mis à jour le
Le mauvais temps de samedi a obligé les organisateurs à reporter la compétition. Le temps étant revenu au beau fixe dimanche 12 novembre, les compétiteurs ont pu monter en selle. Au total, une vingtaine de cavalières se sont affrontées à l'hippodrome de Pirae, sous un beau soleil et dans une ambiance familiale.

Concours de sauts à l'Hippodrome de Pirae

Il y a eu 110 partants, des compétiteurs de différents niveaux. Ce championnat de Polynésie permet pour les meilleures d'entre eux de représenter la Polynésie au championnat de France de sauts d'obstacles. Au programme de cette journée : des sauts de barre à 75 cm, à 90 cm et, plus spectaculaire, les obstacles à 1.5 mètres, épreuve dite Élite.

Concours de sauts d’obstacles à l'Hippodrome de Pirae

Alisee Condé gagne deux concours, la Classe Club 1 avec des barres à 90 cm et la catégorie Élite avec le parcours d’obstacles à 1m05 . Noé Joho remporte le Club 2 avec des barres à 90 cm. Quelques chutes sont intervenues lors de la compétition mais sans gravité. Les cavalières qui ont chuté ont été invitées à terminer le parcours sous les applaudissements du public. Un bel esprit sportif a régné lors de ce concours.

Anthonin Mianné, cadre technique de la fédération polynésienne d’équitation, est d'ailleurs satisfait de cette journée de compétition.

Anthonin Mianné




Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play