polynésie
info locale

Assises: une affaire de meurtre jugée... sans pièce à conviction

justice tahiti
meurtre
©P.1ère
C’est la seule affaire de meurtre jugée lors de cette session des Assises, au tribunal de Papeete. Un homme est accusé d’avoir tué sa compagne de 30 coups de couteau en juin 2012. Plutôt décrit comme calme et introverti, il n’aurait pas supporté qu’elle veuille le quitter.

Elle aurait eu 57 ans. Mareva Kessiano a été tuée de 30 coups de couteau, pendant son sommeil, dans la nuit du 21 juin 2012. Après une nouvelle journée de boisson avec son nouveau compagnon. L’accusé pense que Mareva la trompe. Elle, veut quitter cet homme qui ne fait rien de la journée…Ce soir-là, après une journée de beuverie, c’est la dispute de trop.

Vers minuit, son conjoint pense à la tuer, appelle 2 fois la gendarmerie qui ne parvient pas à l’identifier. A l’aube, l’homme passe à l’acte et de tente de se suicider.

Tout au long des débats, l’accusé garde la tête entre ses mains. Et à la barre, exprime des regrets. Mais ses souvenirs sont flous. « Le mal m’a dit de faire ça », dira-t-il. Le paka, l’alcool et sans logement...L’accusé n’aurait pas supporté l'idée d'une rupture. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.
Le verdict est attendu dans la soirée.

Mais le plus surprenant, pour le Président de la Cour et les jurés, est l'absence des armes du crime qui avaient été envoyées à Paris pour analyse: Au retour du carton des scellés, manquaient deux couteaux et un hâchoir.
Publicité