Avant l'Elysée, les nouveaux parlementaires reçus au Sénat

edouard fritch tahiti
Les nouveaux sénateurs à Paris : le Sénat avant l'Elysée
©Présidence Pays
Le président Edouard Fritch, ainsi que les sénateurs Lana Tetuanui et Nuihau Laurey, ont été invités, lundi à Paris, à déjeuner à la présidence du Sénat par Gérard Larcher, troisième personnage de l’Etat au plan protocolaire. Mercredi, ils seront reçus à l'Elysée.

 
Avant l’Elysée les nouveaux sénateurs reçus au Sénat

Nuihau Laurey a fait part de sa réelle émotion d’être sénateur de la Polynésie française : « Nous avons été élus au terme d’une campagne politique qui a été difficile ». Mais ce qui prévaut désormais, selon lui, c’est que « beaucoup de travail nous attend ». Les deux élus polynésiens vont d’ailleurs entrer très vite dans le vif du sujet car mardi la loi Macron passe en séance et mercredi il s’agira de la réforme des méthodes du Sénat : « les dossiers sont là et nous sommes prêts à travailler pour la Polynésie et l’ensemble des communes ».

Et notamment sur le code général des collectivités territoriales applicables aux communes de la Polynésie française (CGCT) : « Nous l’avons dit lors de la campagne, les obligations environnementales sont lourdes pour ces communes et c’est donc un travail de fond que nous allons devoir mener, tout comme pour la fonction publique communale. Nous allons travailler sur ces textes dès à présent ».
Lana Tetuanui n’a pas caché sa joie de pouvoir désormais œuvrer au Palais du Luxembourg : « C’est un vrai bonheur. Nous sommes là pour travailler pour notre pays ». Et la sénatrice polynésienne de rappeler avec une certaine émotion : «Nous nous sommes battus pour venir ici au Sénat ».

Laurey toujours vice-président

Par ailleurs, Nuihau Laurey a confirmé qu’il demeurerait bien vice-président du gouvernement. Pour autant, son portefeuille devrait être reconfiguré : « le président du gouvernement a indiqué qu’il allait probablement effectuer un remaniement ministériel pour renforcer la majorité à l’assemblée de la Polynésie française. Nous discuterons donc avec le président de mes attributions actuelles ».
Le vice-président restera donc au gouvernement sur des fonctions essentielles que sont le budget et les finances : « Il n’y aura pas de changement à ce sujet »,a-t-il souligné.
Au cours de cette semaine intense, les deux sénateurs et le président de la Polynésie française se rendront, notamment, mercredi à L’Elysée où ils auront une réunion de travail avec Thierry Lataste, directeur de cabinet du président de la République, et Marc Vizy, son conseiller outre-mer. Plus tard en soirée, ils s’entretiendront avec George Pau-Langevin, ministre des Outre-mer.

Source Présidence