publicité

Baisse de la fréquentation touristique en 2013

L’année dernière, la fréquentation touristique a baissé de 2,7 %. Un peu plus de 164 000 touristes ont visité le fenua en 2013. Deux bonnes nouvelles quand même : les croisières étaient en augmentation, 1 750 touristes de plus. Et le marché asiatique qui progresse.

© Polynesie1ere
© Polynesie1ere
  • E.Tang/ISPF
  • Publié le , mis à jour le
La diminution du tourisme en Polynésie française en 2013 s’explique par le recul de 4,4 % de la fréquentation touristique terrestre, qui représente 84 % des touristes, alors que les effectifs de croisiéristes progressent de 6,9 %. Cette baisse du tourisme terrestre, composé pour 87 % de touristes payants, est plus marquée pour les touristes terrestres affinitaires (- 11,9 %) que pour ceux séjournant dans des hébergements payants (- 3,2 %). Le nombre de croisiéristes qui visitent la Polynésie française progresse de 1 750 personnes, atténuant la baisse des effectifs touristiques payants qui diminuent de 1,4 %, à 146 300 personnes.
(...)
En 2013, les importants retraits touristiques des marchés européen, métropolitain et du Pacifique, expliquent la baisse de 2,7 % de la fréquentation touristique par rapport à 2012. Dans le même temps, l’Amérique du Nord confirme sa croissance pour la quatrième année consécutive. Après une reprise des arrivées en 2012, l’Asie et l’Amérique du Sud confirment leur retour en 2013.
(...)
En 2013, la croissance de 1,6 % des effectifs nord-américains est entièrement liée à la hausse du nombre de croisiéristes, qui représentent 26 % de cette clientèle. Avec 60 900 arrivées en 2013, c’est près de 1 000 touristes en plus par rapport à 2012 et 14 500 de plus qu’en 2010.
(...)
Le marché asiatique est en hausse de 5,3 % par rapport à 2012, grâce à la progression des effectifs touristiques originaires de Chine et du Japon. Les touristes chinois qui représentent 10,8 % de la fréquentation de cette zone en 2013, ont vu leur part de marché bondir de 3,6 points avec la croissance de 58 % de leurs effectifs. Au global, le tourisme chinois représente 1,1 % de la fréquentation touristique polynésienne en 2013 contre 0,7 % en 2012. Le premier marché émetteur de touristes de cette zone, le Japon, progresse de 1,4 %, à 13 200 touristes et soutient la croissance de la zone Asie, mais reste bien loin des 23 000 touristes venus en Polynésie française en 2007.

Source ISPF



Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play