Bientôt un marché des terroirs à Papeete

agriculture tahiti
Ouverture de la foire agricole
Tomates locales ©Polynesie1ere
80 % des personnes qui travaillent dans le secteur primaire sont de petits exploitants n’ayant qu’une activité de subsistance ou à faible revenu économique. Le 20 décembre, ils pourront proposer leurs produits dans le cadre du "Marché des terroirs" directement aux consommateurs.
Une plate-forme dénommée « Marché des produits du terroir de la Polynésie française » sera mise en place le dernier samedi de chaque mois, en zone urbaine de préférence. Cette démarche s’inscrit dans le cadre d’une politique d’encouragement à la professionnalisation des petits exploitants agricoles.
L'un des objectifs de cette initiative est d' établir des liens privilégiés et directs entre les producteurs et les consommateurs sur un site en mesure d’accueillir à fréquence régulière ce type de manifestation.
Pour cela, le parking de l’ancien hôpital Mama’o attenant au Service de l’hygiène a été choisi. En effet, cette emprise d’une superficie de 5 000 m² environ rassemble tous les critères, compte tenu de sa situation au sein de la capitale et de son accessibilité.

Les démarches pour l’organisation de cette opération sont en cours. Elles comprennent ainsi une charte entre les producteurs et la CAPL (Chambre d’Agriculture et de la Pêche Lagonaire) afin d’inscrire dans la durée ce partenariat, un règlement intérieur pour le bon fonctionnement de ces journées et différentes modalités sur les services et prestations offerts.

Ce genre de manifestations regroupant en un même lieu l’ensemble des acteurs économiques du secteur primaire est un souhait qui émane des producteurs mais aussi des consommateurs.
C’est ainsi que le 20 décembre se tiendra la toute première édition du « marché des produits du terroir de la Polynésie française » dès 6 h et ce jusqu’à 18 h. Une centaine d’exposants du secteur agricole, de la pêche lagonaire et des activités artisanales sont attendus.

La logistique sera assurée conjointement par les services de la Chambre et du SDR (Service du développement rural) en partenariat avec la « Fédération Hei Tini Rau ».

Source gouvernement de Polynésie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live