Centre islamique : l'arrêté municipal d'abord contrôlé par l'Etat

religion tahiti
mosquee tahiti
©Polynesie 1ère
Au cours de sa visite à Mahina, en compagnie du maire de cette commune, le haut-commissaire Lionel Beffre en a profité pour faire un point sur le centre islamique de Tahiti.

Lionel Beffre confirme que le haut-commissariat a bien reçu l’arrêté de fermeture signé par la mairie de Papeete. Mais ça ne veut pas dire que la salle de prière devra fermer immédiatement.
Lionel Beffre s'en explique :

Beffre mosquée


Et par ailleurs, une manifestation anti-mosquée doit se tenir demain matin à Papeete. Les organisateurs demandent le départ de l’imam Hicham El Berkani. Une pétition sur l’internet a recueilli un peu plus de 3000 signatures, dont celle de Gaston Flosse, le président du Pays.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live