Covid-19 : les communes épargnées sont rurales

coronavirus tahiti
mahaena
©Polynésie la 1ère
Toutes les communes ne sont pas égales face à la Covid-19. Mahaena, Hitiaa, Faaone, Pueu et Teahupoo sont aujourd'hui épargnées par le virus. Une de nos équipes s'est rendue à Mahaena sur la côte Est. Cette petite commune rurale reste à ce jour "Covid free".
C'est l'une des rares communes encore épargnée par le virus. Mahaena, située à 30 km de la capitale, compte plus d'un millier d'habitants pour la plupart des jeunes. Consciente de l'évolution quotidienne du nombre de cas positifs, la population a néanmoins pas voulu tomber dans la psychose. "Dans le magasin derrière moi, il y a beaucoup d'affluences (...) Il n'y a qu'une seule porte pour entrer et sortir. Mais, depuis le mois de mars, il n'y a aucun cas de Covid chez nous", confie Ariti, habitant de la commune. "Il n'y a pas de malades chez nous, je ne suis pas favorable au port du masque. Pourquoi nous obliger ? D'autant plus qu'ils ne sont pas gratuits", estimede son côté Arsène.

Dans la commune voisine à Tiarei, deux cas sont répertoriés. Seule l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des derniers jours a décidé de fermer les portes de la chapelle. Catholiques et protestants poursuivent, eux, leurs offices dominicales en respectant les gestes barrières. "Pour le moment, nous sommes encore épargnés mais nous devons rester vigilants", confie Roger Tetuanui, diacre dela paroisse protestante de Tiarei. "Dans notre église, on porte les masques, et quand on entre on se lave, on désinfecte nos mains et on a un mètre de distanciation", souligne de son côté Joséphine de la paroisse Pierre Chanel. 
 
©polynesie