publicité

Edouard Fritch, président de la Polynésie française

Edouard Fritch a été élu à la tête du Pays, l'élection s'est déroulée en direct de l'Assemblée sur Polynésie 1ère TV, radio, et internet www.polynesie1ere.fr

Election d'Edouard Fritch, Président de la Polynésie française. En direct de l'Assemblée sur Polynésie 1ère TV radio internet © Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère Election d'Edouard Fritch, Président de la Polynésie française. En direct de l'Assemblée sur Polynésie 1ère TV radio internet
  • Maruki Dury, Axelle Mésinèle, polynesie1ere.fr
  • Publié le , mis à jour le
Après 30 ans dans l’ombre de Gaston Flosse, Edouard Fritch a pris officiellement la tête du Pays. Le maire de Pirae et ancien président de l'Assemblée a été élu au  premier tour  avec 46 voix contre 10 à son adversaire le sénateur UPLD Richard Tuheiava. Il succède ainsi à son mentor Gaston Flosse.
 
Edouard Fritch, à la tribune de l'Assemblée, lors de son élection comme Président de la Polynésie française © Polynésie 1ère

Le parcours d'Edouard Fritch


C’est en quelque sorte son destin…Cette succession a des airs de consécration pour celui qui a toujours été numéro 2. Accéder à la plus haute fonction du Pays et succéder à son mentor Gaston Flosse, Edouard Fritch l’a toujours voulu.

L’actuel maire de Pirae fait partie de cette élite des années 80, revenue de métropole, diplôme en poche et plein d’ambitions. 3 ans après sa sortie de l’école des ingénieurs de la ville de Paris, il dirige l’office territorial de l’habitat social avant d’entrer, en 84 dans le premier gouvernement Flosse, en tant que ministre de l’équipement.

En 86, il devient représentant à l’Assemblée pour la première fois, hémicycle, qu’il n’a jamais quitté depuis. Il en est actuellement à son 7ème mandat. Déjà député entre 1986 et 1988, il retrouve le Palais Bourbon en 2012 avant de démissionner pour cumul des mandats deux ans après. Vice-président de Gaston Flosse entre 1995 et 2004, Edouard Fritch a également déjà été maire de Pirae entre 2000 et 2008. Il aura patienté 30 ans pour accéder à la plus haute marche du pays. 

Richard Tuheiava à la tribune de l'Assemblée, lors de l'élection d'Edouard Fritch, Président de la Polynésie française © Polynésie 1ère

Richard Tuheiava face à Edouard Fritch


A la place d'Oscar Temaru, Richard Tuheiava a tenté le coup, malgré tout. Il a lui aussi déposé sa candidature la veille du scrutin. Il y a donc eu un face à face largement à l’avantage d’Edouard Fritch. Pour rappel, le Taho’era’a détient 38 sièges, l’UPLD 11 sièges, et ATP, qui prône le silence radio ces derniers jours, en détient 8. 


Élection du président de l'Assemblée lundi

L’élection du président de l’Assemblée aura lieu, quant à elle, lundi, élection également à suivre sur Polynésie 1ère TV, radio et internet. Mardi, le nouveau gouvernement Fritch sera présenté. *Election  TV - radio -internet : 
Sur internet, suivez le live télé sur www.polynesie1ere.fr
Mais aussi notre live twitter. Retrouvez toutes les phrases clés de cette élection, en direct de l'Assemblée de Polynésie française sur  :
 https://mobile.twitter.com/polynesie1ere

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play