Elèves-infirmiers boursiers: 3 ans au lieu de 5 ans dans les îles

santé tahiti
Hôpital
©dr
Les règles pour l’attribution des bourses aux élèves-infirmiers vont changer. Ils passeront désormais deux ans à l’hopital avant d’être affecté trois ans dans un poste isolé.
Depuis la rentrée 2010-2011, les étudiants en soins infirmiers peuvent percevoir une bourse de formation d'un montant de 100 000 Fcfp pour les étudiants de deuxième année et d'un montant de 125 000 Fcfp pour les étudiants de troisième année. 
L'octroi de cette bourse est conditionné par l'engagement de l'élève-infirmier, à l'issue de sa formation, à servir l'administration du Pays pendant cinq ans, dont trois dans un poste isolé hors des îles de Tahiti et Moorea. Ce dispositif n'a toutefois pas atteint tous ses objectifs.
En effet, outre le cas des infirmiers qui ne respectent pas leur obligation de servir dans un poste isolé durant trois ans, les infirmiers stagiaires, faute d'être encadrés par un médecin, n'ont pas fait preuve, en général, de la maturité nécessaire pour servir dans un poste isolé.
Pour pallier à cette lacune, il a été décidé que les cinq années dues par les infirmiers boursiers à l'administration du Pays soient désormais décomposées de la manière suivante :
 
  • deux ans au CHPF (Centre hospitalier de la Polynésie française), ou dans un hôpital ou un centre médical relevant de la Direction de la santé afin que l'infirmier stagiaire soit encadré et formé par un médecin ;
  • puis trois ans dans un poste isolé hors des îles de Tahiti et Moorea.
 
Ces nouvelles dispositions vont permettre aux nouveaux infirmiers d'acquérir une expérience professionnelle minimum afin de servir, avec une autonomie suffisante, dans un poste isolé.

Source : Compte-rendu du conseil des ministres