polynésie
info locale

Emile Vernaudon bientôt fixé sur l’affaire des terres de Orofara

justice Tahiti
Emile Vernaudon fixé sur l’affaire des terres de Orofara, cette semaine
©Polynésie 1ère
« On me cherche des poux dans la tête ». C’est comme ça qu’ Emile Vernaudon avait commenté, en avril dernier, l’affaire des terres de Orofara. L’ancien sheriff de Mahina est soupçonné de détournement de fonds publics.

Son avocat va d’ailleurs plaider la relaxe. L’ancien sheriff de Mahina est soupçonné de détournement de fonds publics. 3 autres personnes sont mises en examen dans ce dossier.

Les faits remontent à plus de 10 ans. A l'époque, la commune de Mahina avait versé des loyers au fils de Joinville Pomare, Pascal Pomare, pour la location de 2 terrains à Orofrara. Ils devaient accueillir le cimetière et le Centre d'enfouissement technique.
Problème : ces terrains appartenaient déjà au Pays, qui les avait mis à disposition de la commune de Mahina bien avant le contrat de location.
Mais pour les accusés, il existait un pacte maohi. En clair, les Pomare soutiennent que le Pays s'était accaparé les terres de Orofara par arrêté.

Maruki Dury revient sur cette affaire :

E.Vernaudon terres de Orofara


Le procès des terres de Orofara devait avoir lieu en avril dernier. Mais à la demande du maire de Mahina, partie civile dans cette affaire, il avait été reporté.

Emile Vernaudon fixé sur l’affaire des terres de Orofara, cette semaine
©Polynésie 1ère


Publicité