publicité

Émile Vernaudon est inéligible jusqu’en 2021

L’ancien député-maire de Mahina fait campagne depuis la semaine dernière pour le Tahoeraa. Mais son retour en politique est compromis : il est inéligible jusqu’en 2021. Il ne pourra donc pas se présenter aux municipales 2020.

Affaire des « déchets verts » de Mahina : un an de prison requis contre E. Vernaudon © Polynesie1ere
© Polynesie1ere Affaire des « déchets verts » de Mahina : un an de prison requis contre E. Vernaudon
  • Polynésie la 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Il y a une semaine, lundi 9 avril 2018, on apprenait qu’Émile Vernaudon avait rejoint les rangs du Tahoeraa. Le « shérif » va à la rencontre des habitants de Mahina pour les inciter à voter pour le parti orange.

Peut-on alors imaginer un retour d’Émile Vernaudon à l’occasion des municipales de 2020 ? C'est son objectif, comme il le disait à la 1ère, lundi 9 avril 2018.


Mais ce ne sera pas possible : son pourvoi en cassation dans l’affaire du CET et du cimetière d’Orofara a été rejeté en février dernier. La peine de trois ans d’inéligibilité prononcée à l’encontre de l’ancien député-maire de Mahina est donc définitive. Émile Vernaudon ne pourra pas se présenter aux municipales, il est inéligible jusqu’en 2021.

Emile Vernaudon est inéligible jusqu’en 2021
Emile Vernaudon est inéligible jusqu’en 2021

 

Sur le même thème

  • politique

    Le Tapura Huiraatira justifie ses comptes de campagne

    Attaqué par Yves Conroy, surnommé le "justicier polynésien", le Tapura Huiraatira justifie ses comptes de campagne dans un communiqué de presse. 

  • politique

    Punaauia : une succession en douceur

    C’est vendredi, jour d'anniversaire de Rony Tumahai, que le conseil municipal de Punaauia se réunira pour élire son nouveau tavana. Sans surprise, le premier adjoint Simplicio Lissant, sera élu. Il faut dire que l’opposition est très discrète dans cette commune.
     

  • politique

    Qui sera le nouveau ministre de la transition écologique

    Qui sera le nouveau ministre de la Transition écologique ? Le gouvernement doit annoncer le successeur de Nicolas Hulot d’ici mardi. L'écologiste Daniel Cohn-Bendit a suggéré deux noms au président de la République : Pascal Canfin et Laurence Tubiana. Serge Massau nous dresse leur portrait.

     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play