polynésie
info locale

Feux d’artifice : plus chers, plus rares

économie tahiti
Feux d’artifice : plus chers, plus rares
Feux d’artifice : plus chers, plus rares ©Polynesie1ere
Cette année encore fusées et feux de Bengale illumineront le ciel le 31 à minuit. Si les pétards sont désormais interdits, le coût des fusées a beaucoup augmenté au point que les ventes de feux d’artifices enregistrent une baisse importante.
Reportage de Matearii Litchtle / Alain Michon / Jacques Damour

Feux d’artifice plus chers, plus rares par 1ere-polynesie

 

Publicité