FIFO: un rendez-vous incontournable

fifo tahiti
Inauguration du FIFO
Inauguration du FIFO ©Service de communication du FIFO
La cérémonie d’ouverture de la 11ème édition du FIFO s’est déroulée, ce matin, à la Maison de la Culture, à Papeete, en présence du Ministre du Tourisme et de la Culture, Geffry SALMON et du Haut-Commissaire. Le FIFO est désormais un rendez-vous incontournable pour les réalisateurs océaniens.
Dans un discours prononcé devant les invités du festival et un large public, le Ministre a insisté sur « le soutien que portent le Président de la Polynésie française et son Gouvernement, au FIFO et au comité organisateur du festival qui accomplit un travail extraordinaire depuis plus de 10 ans ». « Grâce à l’implication de l’ensemble des partenaires organisateurs ou participants, tous horizons confondus, Etat, Pays, secteur privé, le défi a été relevé », a souligné le Ministre Il a également relevé la qualité du Jury du FIFO cette année, lequel est présidé par le réalisateur Luc JACQUET, et comprend des personnalités telles que Julia OVERTON, Emmanuel TJIBAOU, Whiti IHIMAERA, Chuck BOLLER, Jacob LUAMANUVAE-SUA, ou encore, pour la Polynésie française, Stella TAAROAMEA et Moana BROTHERSON. Ayant pour cadre Tahiti, au centre du Pacifique sud, le FIFO est un véritable carrefour annuel des images océaniennes. Trait d’union entre les peuples de Mélanésie, de Micronésie, de Polynésie et de l’Occident, ce festival est devenu progressivement un lieu privilégié où la parole est donnée à l’homme du Pacifique. « Nous avions besoin de plus d’Océanie en Océanie, et pour des peuples de tradition orale, l’image et la parole restent le vecteur privilégié de nos rencontres et de nos échanges », a fait remarquer Geffry SALMON.

 
Maturité

 Le FIFO a désormais atteint une maturité qui fait de ce festival un rendez-vous incontournable. La présence toujours plus nombreuse des professionnels, de la presse internationale, et surtout du public polynésien, est une preuve indéniable de sa réussite. Le Ministre de la Culture a conclu son discours en remerciant une grande personnalité de l’audiovisuel et de l’Océanie, Wallès KOTRA, qui a soutenu cette manifestation en présidant pendant toutes ces années l’association du FIFO, et qui est présent une fois de plus en Polynésie française pour cet événement. La 11ème édition du Festival propose 14 films en compétition et 19 films hors compétition, choisis par un comité de présélection composé de professionnels de l’audiovisueL documentaire océanien.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live