publicité

Fritch respectera l’avis de la commission du contrôle budgétaire et financier

Le président du pays tient à ouvrir des commissions et des conseils d’administration à l’opposition. Oui, mais Gaston Flosse ne l’entend pas de cette oreille. C'est pour cela que le président du parti orange a, hier, convoqué le conseil politique du Tahoera'a.

© Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère
  • E.Tang /C.Fahri
  • Publié le , mis à jour le
Hier, Edouard Fritch n’était pas présent au conseil politique du Tahoera'a. Selon le président du Pays, l’arbitrage du budget lui prend beaucoup de temps.
Un document budgétaire qui doit être sur le bureau de l’Assemblée début novembre. La question de l’entrée de Teva Rofristch et d’Antony Géros au conseil d’administration d’ATN ne serait donc pas officiellement à l’origine de son absence.

Edouard Fritch confirme que sur ce point, il respectera la décision de la commission de contrôle budgétaire, autrement dit celle du parti orange. Même s'il y a quelques années, des membres du Tahoera'a siégeaient déjà au CA d'ATN quand ils étaient dans l'opposition...

Il s’en explique au micro de Caroline Farhi :

Fritch respectera l'avis de la commission du controle budgétaire



Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play