publicité

La fusion des lycées Aorai et Taaone : un projet imposé dans l'urgence

C'est ce que dénonce le syndicat national des professeurs de lycées professionnels et des personnels d'éducation. Le SNEETA-FO estime que les deux établissements ne sont pas égaux en termes d'infrastructures. Le syndicat craint également des suppressions de postes...

© Polynésie la 1ère
© Polynésie la 1ère
  • Polynésie la 1ère, Caroline Farhi, Jérome Lee
  • Publié le , mis à jour le
Le lycée de Taaone a été inondé par deux fois en quatre ans. C'est trop pour le syndicat national des professeurs qui pointe des problèmes de sécurité importants. Par temps de pluie, les infiltrations d'eau dans certaine salle électrifiée sont dangereuses et rien ne semble prévu pour améliorer la situation. Quant au personnel, aucune garantie sur le long terme. En clair, la fusion des lycées Aorai et Taaone inquiète le syndicat national des professeurs.

"Les seules réponses qu'on a aujourd'hui est que nous allons garder 4 chefs d'établissement (...) Au niveau des rénovations, rien n'a été prévu. C'est ce qui nous embête fortement", explique Maheanuu Routhier, secrétaire territorial du SNEETA-FO
 
Reportage

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play